≡ Menu

Le statut d’auto-entrepreneur

{ 8 comments… add one }
  • Alexandra from Blog AB Office Télésecrétariat 8 mai 2012, 18 06 44 05445

    Bonjour et merci pour cette synthèse du statut AE mais il est important de rajouter que le délai pendant lequel l’auto-entrepreneur peut bénéficier du régime micro-social sans réaliser de chiffre d’affaires est de 36 mois (Loi n°2009-1646 du 24 décembre 2009, article 71)

    À bientôt

    Alexandra

  • Guillaume de komment devenir riche 8 mai 2012, 21 09 52 05525

    L’AE c’est surtout une formidable opportunité de commencer/tester son business en plus de son job donc sans prise de risque 🙂

  • Damien from Raccourci minimaliste 9 mai 2012, 1 01 16 05165

    Merci Gilles pour cet article, mais il suscite pour moi plus de questions que de réponses…

    « Il est à noter que c’est le statut idéal à choisir pour le blogueur qui commence à gagner de l’argent ! »

    Légalement, à partir de quand ou de quelle somme faut-il opter pour cette identité sociale d’auto-entrepreneur ?

    Peut-on gagner de l’argent sans le faire ?

    C’est très flou pour moi. Merci d’avance pour les précisions ! 🙂

  • Gilles from Objectifs Liberté 10 mai 2012, 8 08 26 05265

    @Alexandra :

    Tu as raison, on ne peut pas se mette auto-entrepreneur sans rien gagner pendant des années car il faut quand même se rappeler que ce statut te fait bénéficier de la sécurité sociale … Merci de cette précision.

    @Guillaume :

    L’auto-entrepreneur est en effet un statut idéal pour tester son idée sans prendre de risque. Pour la prestation de services, on peut utiliser le portage si on ne veut pas passer au régime de sécurité sociale des indépendants.

    @Damien :

    Dès que tu gagnes 1 euros tu dois le déclarer mais on voit bien que cela n’a pas beaucoup de sens d’autant que tes frais (nom de domaine, hébergement, auto-répondeur, formation) sont souvent supérieurs à tes gains …

    Moi je dirais que dès que tu es positif ou que tu gagnes plus de 500 euros il est préférable de le déclarer. Pour cela, il ne faut pas créer une structure car c’est un business sans pérennité. Créer une structure quand on ne gagne que 500 euros pas an, c’est vraiment se faire mal à la tête et au portefeuille pour rien.

    Niveau déclaration, il faut déclarer tes revenus dans la case Micro BIC du formulaire 2042C. Cherches Micro BIC sur internet pour plus d’informations. Après abattement de 50%, ces revenus s’ajouteront à tes autres revenus pour le calcul de ton impôt.

  • Damien 10 mai 2012, 8 08 28 05285

    Merci beaucoup Gilles pour le niveau de précision de ta réponse. 🙂

  • Etienne from Developpement Physique 19 mai 2012, 16 04 05 05055

    Bonjour Gilles,

    Cet article est très instructif surtout pour les bloggeurs. Le complément que tu donnes dans les commentaires en réponse aux questions de Damien finit de brosser le tableau.

    Merci pour cet article.

    Sportivement,

    Etienne

  • Philippe 4 août 2012, 11 11 54 08548

    Le statut AE offre effectivement les avantages listés par l’article ci-dessus. Mais il génère aussi d’autres effets + ou – pervers.
    D’abord il véhicule une notion de « gagne petit ». Sans être médisant, 32.000 – 20% de charges c’est pas le nirvana. J’en discutais avec un commercial d’un groupe de presse local il y a peu, il me disait qu’ils ne démarchaient plus les AE : « ils sont tous fauchés, aucune capacité d’investissement dans un plan de comm ». Un peu caricatural, mais pas dénué de sens.
    Ensuite, il faut bien voir pourquoi le statut à été créé : pour contrer le travail et les revenus non déclarés. De fait, les fichiers d’AE constituent des listes de gens qui, pour beaucoup ont une activité parallèle avec un emploi salarié …. Qui a dit « contrôle fiscal en vue » ? Pas moi ….
    Au final je suis assez proche du schéma de pensée de Guillaume. Une solution pour tester légalement un projet de business. Mais l’asso 1901 à permis de le faire aussi pendant des décennies !

  • Patrick 7 août 2012, 11 11 38 08388

    Pas besoin d’un comptable certes, mais il faut tout de même tenir un journal, et surtout penser à l’éventualité ou la structure grossit. Que se passe t’il si l’auto entrepreneur dépasse le forfait ? Il doit alors tenir une véritable comptabilité, il vaux donc mieux prévoir ce cas de figure et déjà tenir une comptabilité, aussi minimale soit elle, heureusement il existe des petits logiciels de compta gratuit pour les auto entrepreneurs qui permettent d’évoluer simplement dès lors que l’entreprise grossi.

Laisser un commentaire