≡ Menu

SCPI et loyers

{ 5 comments… add one }
  • Manuel A. 22 janvier 2012, 18 06 53 01531

    Bonjour Gilles,
    Vu les rendements de placements actuel, cela reste un moyen de placer de l’argent avec un rendement autour de 5%. C’est un placement accessible avec moins de capital qu’un placement en dur. J’ai envisagé cette solution, dès que mon business d’affiliation sur internet m’apporte un peu d’argent, je me lance dans les SCPI.

  • gunday 24 janvier 2012, 8 08 52 01521

    Bonjour,
    Attention quand même au rendement.
    Car 13,5%, plus l’incorporation aux revenus peux rapidement faire monter la note!

    Je pense que le top serait d’investir dans une SCPI qui possède les locaux de notre lieu de travail, là ça serait la classe! 😉

  • Gilles from Objectifs Liberté 24 janvier 2012, 9 09 27 01271

    @Manuel :

    Tu peux acheter tes SCPI à crédit si tu n’as pas la somme nécessaire pour les acheter au comptant !

    @Gunday :

    13,5% ça commence en effet à peser, mais une partie de la CSG est déductible (maigre consolation). L’incorporation aux revenus montre simplement que c’est un placement idéal pour les revenus modestes.

    La classe suprême, c’est tu es actionnaire de ta société et tu possèdes une partie de leurs locaux via une SCPI. Là, elle travaille pour toi. C’est possible, car la majorité des sociétés ne possèdent pas les murs, surtout avec la mentalité actuelle des dirigeants et de leurs actionnaires. La tendance, c’est même de vendre les murs quand on en possède (recentrage sur le cœur de métier).

  • FRED 26 janvier 2012, 12 12 09 01091

    @Gilles
    Je ne comprebds pas quand tu parles q’une partie de la CSG est déductible…
    Les 13.5% correspondent bien aux prélèvements sociaux aux quels il faut rajouter ta tranche d’imposition.
    Dans mon cas 14% +13.5% soit 27.5% à retancher au rendement des SCPI. Si l’on part sur un rendement de 5% avant impot on se retrouve à 5-27.5% soit 3.6% de rendement net aprés impot.
    Bien sur si on achete à crédit tu déduits tes intéréts d’emprunts.

Laisser un commentaire