≡ Menu

Protéger son portefeuille d’actions

{ 7 comments… add one }
  • Guillaume from Komment devenir riche 6 février 2012, 16 04 05 02052

    C’est en effet une manière intelligente de protéger son portefeuille mais assez complexe.
    Une autre peut être de diversifier ses placements dans différents secteurs d’activités et dans différents continents.

  • Retaill and Co. 6 février 2012, 17 05 17 02172

    Je trouve ça pas mal, cette technique protège surtout de la volatilité. Je l’utilise souvent pour prendre mes plus-values sans vendre mes titres.

    Ou sinon ça permet d’être sur un effet contradictoire. En novembre j’achetais du tracker GBS (l’or) je je prennais des trackers Bear CAC40 (BX4) ou LVC suivant mon analyse technique.

    Tu es sur quoi en ce moment? La j’ai repris du Crédit Agricole le mois dernier, je prends le rebond, et je converse un peu mes tracker GBS, je fais des aller / retour.

  • Gilles from Objectifs Liberté 7 février 2012, 20 08 57 02572

    @Guillaume :

    Diversification et protection ne sont pas exactement la même chose.

    @Retaill :

    Tu as du comprendre que je suis pour une approche long terme basée sur la connaissance des sociétés dont tu possèdes les actions. Ceci n’est pas possible si on fait des allers/retours (trading) sur plein de valeurs différentes en fonction d’une opportunité (souvent supposée). Je vais par exemple régulièrement aux assemblées générales de deux valeurs que j’ai en portefeuille; c’est pour dire que je me considère comme un investisseur.

    Mon point de vue, c’est que l’Europe est en crise et que les banques vont avoir quelques soucis. Donc je ne vais pas investir à court, moyen ou long terme sur les établissements bancaires ou les assureurs. Je n’ai donc pas un sou sur le crédit agricole et ça ne risque pas de changer.

    Je ne suis pas un gros fan de l’analyse technique (dont je connais les bases cependant). Jouer avec le BX4 et le LVC, demeure assez risqué car je te rappelle qu’il y a sur ces trackers un effet dit contago qui provoque une baisse de la valeur de ces produits dans le temps. Donc sur un marché plat qui se cherche, c’est une stratégie risquée.

  • Pierre 7 février 2012, 21 09 56 02562

    Si la sélection des actions a été bien faite (Air Liquide, L’Oréal par exemple pour les moins risqués) en tentant d’acheter principalement sur les plus bas annuels, ça évite d’utiliser ce genre de stratégie qui stérilise le rendement.
    Mais comme tu dis, ça permet de se protéger en cas de grosse volatilité.

  • gunday 8 février 2012, 8 08 54 02542

    Je me pose qu’une question : quel est l’intérêt de ce genre de technique?
    Le cours c’est pour faire du trading.
    Étant sur une approche long terme basé sur le rendement, que le cours soit à 1 ou à 50, temps que le dividende tombe, je ne m’en occupe pas.

    Le seul cas où le cours peut m’intéresser est le cas d’achat de nouvelles parts (but d’acheter au plus bas) et de vente de sociétés plus intéressantes au niveau rendement (vente aux plus haut).
    L’un et l’autre ne répondant pas à une exigence de court terme, couvrir mon risque ne m’intéresse pas.

  • isabelle 9 février 2012, 19 07 09 02092

    Trop compliqué pour moi, les trackers et warrants….

    Afin d’améliorer mon vieux PEA moribond,
    et après avoir consulté différents blogs + ton article « portefeuille boursier, 10 actions pour 10 ans »,
    j’ai clarifié ma stratégie :
    – n’avoir que quelques lignes (4 ou 5),
    – tenter d’entrer au plus bas
    – pas de valeurs financières
    – objectif long terme

    J’ai donc acheté :
    – VIVENDI à 16,8 euros à l’automne (trop tôt)
    – VEOLIA à 8,48 euros fin janvier
    – GDF SUEZ aujourd’hui, à 20,5 puis 20,145 euros
    (chute du cours après annonce des résultats ce matin !)

    A suivre…

  • Retaill and Co. 11 février 2012, 8 08 55 02552

    « demeure assez risqué car je te rappelle qu’il y a sur ces trackers un effet dit contago qui provoque une baisse de la valeur de ces produits dans le temps »
    >> Oui c’est pour ça que je suis court terme sur les trackers.

    En tout cas, tu es un investisseur motivé. Je manque de temps pour avoir ton approche sur les valeurs que j’achète (mon portefeuille / patrimoine est plutot axé immobilier).

Laisser un commentaire