≡ Menu

Ou placer son argent en 2011 ?

{ 3 comments… add one }
  • Tan 26 février 2011, 18 06 21 02212

    Je m’attendais à quelque chose de très concret pas des orientations comme cela ! Je comprends bien l’aspect vision économique mais quand il faut passer à l’action je vois bien bien. Prends mon cas je n’ai pas de grosses sommes en banque, comment est ce que je fais avec ces conseils ? Supposes que j’ai 10000 euros (en fait ce sont toutes mes économies actuellement et au passage un grand merci pour mes parents qui m’en ont donné une partie) je ne vois pas comment appliquer cette répartition concrètement. Merci de tes lumières. Peux tu détailler car j’aimerais bien suivre tes conseils mais appliqué à ma situation personnelle qui suis un investisseur débutant ?

  • Gilles (Objectifs Liberté) 26 février 2011, 21 09 48 02482

    Je m’attendais à cette question Tan. Donc je vais répondre longuement pour expliquer ce que devrait faire un investisseur débutant (toi ?) pour optimiser au maximum le placement de ce petit capital en tenant compte de mon analyse économique. Pour cela je suis obligé de rentrer dans le détail des supports dont tu devrais disposer.

    Avant tout tu dois ouvrir si ce n’est déjà fait :

    – Un livret A
    – Un PEA (je crois que tu en as un)
    – Une assurance-vie

    Puis que faire avec les 10000 euros :

    – Mettre 2000 euros le livret A. Cet épargne constitue ton fond de sécurité. Je suppose que tu n’as pas besoin de plus car tu es jeune, informaticien (je commence à te connaitre) et plein d’avenir. En cas de licenciement tu touches le chômage donc je ne respecte pas la règle des 3 mois de salaire pour le fond de sécurité.

    – Acheter pour 10000 euros de parts de SCPI : 2000 euros au comptant et 8000 euros à crédit. La partie comptant te rapportera des revenus suffisants pour que ajoutée au loyer elle couvre totalement tes remboursements si on est dans des rendements de l’ordre de 6%.

    Il nous reste 6000 euros à placer :

    – Une première prise de risque que tu pourras tenter est de prendre un FCPI pour 1000 euros qui te permettra de déduire 220 euros d’impôt (22%) car j’ai cru comprendre que tu étais célibataire donc pas mal imposé.

    – Dans ton PEA tu prendras pour 1000 euros d’actions Air Liquide que tu passeras au nominatif administré (pour disposer de la majoration des dividendes au bout de deux ans) et 1000 euros de tracker CAC40.

    – Le reste 3000 euros part dans ton assurance vie sur un fonds euros. Chaque mois tu en arbitres une partie (300 euros) sur une répartition action comme je l’ai décris dans l’article mais cela suppose que les frais d’arbitrage soit de 0 euros sinon ce n’est pas rentable.

    Je te décris donc une stratégie très offensive pour bien placer ton capital et le développer grâce au crédit. Pour tes économies mensuelles et vu ton age je te conseille des versements réguliers sur l’assurance vie et le livret A. En fin d’année bascule 1000 euros si tu le peux dans ton PEA pour investissement.

    Et comme je le dis dans l’article laisse tomber l’immobilier (même la résidence principale) car en Ile de France c’est trop cher !

    Un mot tout de même : il est bien entendu plus facile de faire une bonne allocation d’actifs avec un capital important car la plupart des supports supportent des frais minimaux (ordre de bourse, frais de garde, arbitrage, …) qui n’aide pas les petits épargnants …

  • Gilles (Objectifs Liberté) 10 mai 2011, 8 08 36 05365

    Les fonds euros sont en baisse en effet et il n’est sur au niveau de la crise actuelle en Europe que certains fonds ne souffrent pas, d’où l’importance de bien connaitre les produits sur lesquels on investit. Une fois la stratégie d’investissement fixée, la recherche aux bons produits avec peu de frais et une gestion sérieuse est de rigueur.

    La fiscalité va forcément devenir de plus en plus confiscatoire. Les prestations sociales vont baisser j’en suis certain. Si le contexte économique se dégradait fortement le seul refuge serait l’or comme pendant la guerre c’est pour dire … D’autant que si la Grèce reste dans l’euro il va bien falloir l’aider et la planche à billet va tourner fort. Ne parlons pas des PIGS comme les appellent les journaux financiers (Portugal, Irlande, Grèce, Espagne-Spain en anglais).

Laisser un commentaire