≡ Menu

Cinquième objectif : Crée-toi plusieurs sources de revenus

{ 5 comments… add one }
  • sylviane 7 octobre 2011, 7 07 05 100510

    que se passe-t-il pour ces parts de scpi en cas de failite ainsi que l’on en parle aujourdhui (faillite du systeme)?

  • sarah 10 février 2012, 19 07 38 02382

    Vos idées sont bonnes,elles relèvent selon moi du bon sens, il semble évident de multiplier les sources de revenus , de toutes manières vu les salaires à la fin du moi, cela relève même de l’obligation!!!, ne pas mettre tout ses oeufs dans le même panier!!

  • Gilles from Objectifs Liberté 4 novembre 2012, 15 03 51 115111

    @Sylviane :

    Difficile pour une SCPI de faire faillite car il faudrait vraiment tomber dans un taux d’occupation très bas des biens qu’elle possède. Le rendement lui par contre baissera si une crise du système venait à toucher sévèrement les entreprises. Aujourd’hui on tourne entre 5 et 5,5% de rendement brut. Dans un scénario un peu catastrophe, on pourrait tomber à 3/4%.

    Par contre la société de gestion peut faire faillite, auquel cas on la remplace. Car il faut bien distinguer la société de gestion qui gère les biens des associés, des associés eux-mêmes qui sont les propriétaires des biens de la SCPI. Les parts de SCPI peuvent donc constituer un bon investissement pour se constituer à terme une autre source de revenus.

    @Sarah :

    Diversifier ses sources de revenus, c’est du bon sens surtout si notre travail nous rapporte peu. Mais ces secondes sources de revenus il faut les construire et cela prend du temps (car l’emploi du crédit est souvent nécessaire et on n’a de revenus qu’une fois le crédit remboursé).

  • Jean-Paul from maman 29 avril 2013, 17 05 48 04484

    @Sarah : Vous avez absolument raison, il faut dupliquer ses sources de revenus surtout lorsqu’ils sont faibles (comme l’a souligné Gilles).
    Cependant, il ne faut pas perdre de vue que dans 99% des cas, il nous est possible de dupliquer nos sources de revenus grâce à un investissement pécuniaire fait dans un premier temps et dépendant donc de notre travail, raison pour laquelle il ne faut pas négliger ce dernier.

    De plus, j’aimerais ajouter (pour l’avoir fait pendant 2 ans), qu’être auto-entrepreneur n’est pas ce qu’il y a de mieux (ça dépend des domaines mais bon) en terme de crédibilité, prospection de clients et l’on est très vite tenté de ne pas tout déclarer. Alors il faut faire attention!

  • Claire 15 décembre 2014, 14 02 39 123912

    Bonjour à tous. Pour confirmer ce que Gilles a dit, les SCPI sont en effet un investissement assez sur. Il ne faut pas craindre de faillite du système. Les SCPI sont un outil transparent puisque contrôlées par l’Autorité des Marchés Financiers. Avant d’investir il faut en effet regarder différents critères, comme le taux d’occupation, pour s’assurer que le patrimoine de la SCPI est stable et bien occupé.
    Si une société de gestion, qui gère une SCPI faisait faillite, l’AMF impose qu’aussitôt cette SCPI soit reprise par une autre société de gestion. Donc pas de panique !
    La SCPI est un bon outil de diversification du patirmoine, et permet d’obtenir des revenus locatifs réguliers sur une longue période

Répondre à sarah Annuler la réponse.