≡ Menu

Vivre frugalement

Vivre frugalement n’est pas à la portée de tout le monde. Ce n’est pas une motivation économique qui mène à la frugalité mais avant tout une motivation philosophique, voire religieuse. Mais revenons à la définition de la frugalité via l’adjectif frugal : « Qui est simple et peu abondant, en parlant de nourriture ». On parle de frugalité pour d’autres domaines que la nourriture et j’accepterai ce petit abus de langage.

La frugalité ramène à la simplicité et à la tempérance. Elle s’exprime dans les repas via une nourriture simple (voire simpliste) mais à la fois bonne pour le corps et l’esprit. En fait la frugalité est l’ennemi de la sophistication, de la consommation, tout ce qui justement alourdit notre quotidien et nous détourne de l’essentiel.

Lample simple

Un petit déjeuner frugal pourrait se constituer d’un excellent pain complet bio et d’un beurre demi-sel, un repas de roi mais d’une simplicité extrême. En ce sens la frugalité ne peut se comparer à la pauvreté car les aliments choisis, et de qualité, peuvent avoir un certain coût. C’est un point important car les gens peuvent penser qu’un mode de vie frugal est la conséquence d’un esprit radin ou d’une situation économique dégradée pour celui qui l’adopte. Or c’est véritablement une philosophie de vie qui fait partie intégrante de la simplicité. En ce sens la frugalité ne doit pas être vécue comme une contrainte mais comme une manière d’atteindre une vie plus riche. C’est un peu d’ailleurs ce que vivent les moines dans les abbayes : une vie très simple faite de prières, de repas élémentaires pour une vie spirituelle très riche.

Je suis moi-même un adepte de la simplicité. Je ne me considère pas comme frugal car la frugalité est une étape à franchir un peu difficile à atteindre. La frugalité nous ramène à des questions primordiales sur le sens de la vie, sur nos besoins. En ce sens tout le monde n’est pas prêt. De plus pour les gens en famille, c’est une démarche difficile à appliquer et forcement limitée dans ce cas.

La frugalité ne vous attirera pas que des amis car vous risquez bien de vous faire traiter de radin ou de fou. C’est d’ailleurs assez curieux car un prêtre ou un moine a une vie frugale qui est bien acceptée, mais un individu qui adopte un mode de vie différent du standard basé sur la consommation sera vite catalogué. La encore ce sera un moyen de trier  parmi les gens qui vous entourent les gens tolérants des autres et de bâtir ou de défaire certaines amitiés …

Pour ma part je suis un simplicitaire admirateur de la frugalité mais pas vraiment frugal ! Prenez donc ce conseil comme un but très lointain à atteindre : pour atteindre la simplicité, viser la frugalité.

{ 4 comments… add one }
  • FredericB 29 janvier 2011, 0 12 11 01111

    A dire vrai je ne sais pas quoi penser.
    Frugalité signifie :
    « Qui se contente d’une nourriture simple d’aliments peu recherchés… ». Cela correspond à ce que j’apprécie : une nourriture simple. Mais non par esprit de simplicité mais par gout. J’ai eu une éducation simple et je suis plus habitué aux cantines universitaires qu’aux restaurants étoilés.
    Néanmoins, je suis un bon vivant. Ce qui semble souvent contraire aux principes de frugalité. On assimile souvent frugalité et pingrerie ou radinerie.
    Pour ma part, je pense qu’il faut penser d’abord à sa santé. C’est à dire qu’il faut se nourrir avec mesure afin de ne pas prendre de poids. Mais parfois, il est bon de se lâcher, de s’en mettre plein la panse comme on dit (sans pour autant se baffrer).
    En tout cas ce que je déteste c’est d’être convié à un repas et de crever la dalle quand j’en sors.

  • Gilles (Objectifs Liberté) 26 février 2011, 22 10 12 02122

    @Frédéric : Je suis en désaccord avec ta définition de la frugalité, tu as ajouté qui se contente d’aliments peu recherché or c’est faux ! Frugal = Simple et peu abondant, rien de plus. Donc on peut manger des aliments de très bonne qualité en étant frugal.

    L’éducation simple n’exclut pas l’éducation culinaire et la connaissance des aliments de base. Le restaurant universitaire c’est pas ce qu’on fait de pire mais pas loin. Et entre les restaurants étoilés et les restaurants universitaires il y a de la marge. Tu trouveras dans ma rubrique restaurants quelques bonnes adresses ou tu dépenseras peu en mangeant sainement à un prix correct.

    Se nourrir frugalement c’est excellent pour la santé. Normalement il faudrait toujours sortir d’un repas en ayant une toute petite faim pour ne pas grossir. Quand à se péter la panse de temps en temps question de goût, l’excès apporte t-il forcement du plaisir ?

  • Philippe 1 mars 2011, 21 09 15 03153

    C’est Philippe d’Esprit Riche. Je viens de lire tes textes sur la simplicité? J’ai déjà simplifié pas mal de choses et ça me donne envie d’aller plus loin! La limite simplicité / frugalité et sentiment de pauvreté est assez fine, c’est par exemple ce que je me dis en lisant tes propositions sur la nourriture. Je sais me régaler d’un bon pain bio et d’un délicieux beurre salé….. qui sont presque des produits de luxe! je ne bois pas du vin à chaque repas, mais ce sont plutôt des bons crus… Ce que nous avons mis en place dans notre famille , ce sont les semaines sans ou les mois sans (par ex sans Nutella, sans fromage, sans vin, sans…) de manière à éprouver le gout du manque et vérifier ainsi le désir, et d’ôter toute dépendance à une quelconque nourriture. Je pense qu’il y a aussi cela dans la simplicité volontaire; Un autre point est de consommer local et en accord avec la saisoln .Quand je vois ces fraises d’Espagne dopées à je ne sais quoi, je fuis et j’attends tranquillement celles qui poussent dans le jardin de mon voisin. Ce sera pour juin juillet, d’ici là le désir peut se déployer!

  • régis 25 août 2016, 9 09 35 08358

    La frugalité s’oppose à la société de consommation qui créée de faux besoins. La frugalité ne rend pas riche mais permet d’avoir les fonds nécessaires pour investir en bourse ou dans l’immobilier.

Leave a Comment

This site uses KeywordLuv. Enter YourName@YourKeywords in the Name field to take advantage.

*