≡ Menu

« Stratégies de prospérité » de Jim Rohn (Critique Livre)

Dans « Stratégies de prospérité » qui est un condensé de bonnes idées, Jim Rohn donne ses 7 stratégies de prospérité que je paraphrase :

  1. Se fixer des objectifs.
  2. Améliorer ses connaissances.
  3. Apprendre à changer.
  4. Prendre en charge ses finances.
  5. Gérer intelligemment son temps.
  6. S’entourer de gens positifs qui ont envie de réussir.
  7. Apprécier sa vie.

En analysant cette liste, il est clair que c’est un ouvrage en plein dans les thématiques du blog. Je l’ai lu fin 2008 (dans les transports !) et relu encore car c’est un livre très motivant. Le mot prospérité porte en lui deux significations : richesse et bonheur. Ça me plait bien car la richesse c’est l’indépendance financière et le bonheur peut s’atteindre grâce à une vie plus simple. Stratégies de prospérité est donc un ouvrage qui va détailler chacune de ces sept stratégies.

Stratégies de prospérité

Lorsque je lis un livre, je surligne les paragraphes qui selon moi sont fondamentaux et je fais une deuxième passe de lecture dans laquelle je relis les éléments surlignés pour bien m’imprégner des idées du livre. La liste suivante est donc significative des idées véhiculés. Je laisse mes commentaires en dessous de chaque idée.

  • Se fixer des objectifs.
  • Demander.
  • Faire preuve de discipline.
  • Réaliser sa propre biographie ainsi qu’un journal intime.
  • Lire et apprendre.
  • Prendre en compte la valeur des choses et non leurs prix.
  • Tirer profit de l’expérience des gens qui ont réussi.
  • Écouter et observer.
  • Acquérir de nouvelles connaissances.
  • Consacrer plus de temps à sa vie qu’à son travail.
  • Devenir puis obtenir.
  • Le temps n’est pas extensible donc il faut se concentrer sur la valeur.
  • Faire preuve de discipline et de constance dans l’effort.
  • Se payer en premier.
  • Contrôler ses dépenses et leurs répartitions.
  • Apprendre à dire non.
  • Miser sur la productivité et non sur la durée.
  • Noter les bonnes idées sur un calepin.
  • Fréquenter les bonnes personnes et fuir les gens inintéressants.
  • Miser sur la qualité et non sur la quantité (possessions, relations).
  • Avoir du style.
  • Agir.
  • Se lancer maintenant : acheter des livres, se fixer un plan, améliorer sa productivité, se faire de nouveaux amis, augmenter sa productivité, développer un nouveau style de vie.

Je vous conseille tout particulièrement la lecture de stratégies de prospérité qui constitue sans aucun doute un des dix meilleurs ouvrages que je l’ai lu, et que je classerais dans la catégorie développement personnelle mais avec des conseils très pratiques et fort justes.

{ 3 comments… add one }
  • Angélique 26 novembre 2011, 18 06 30 113011

    Bonjour Gilles,
    Ce que tu as listé m’a permis de faire le point sur mes priorités actuelles.
    = comme toi :
    1. je lis une première fois en relevant les passages importants
    2. je relis pour m’imprégner
    et souvent une 3ème étape : je pointe les idées que je vais développer dans mes façons de faire, penser…
    Et je les travaille !
    Merci pour ton article.
    Angélique

  • gunday 28 novembre 2011, 9 09 26 112611

    J’avoue avoir une façon de lire légèrement différente, dans un livre « sérieux », je lit relativement lentement, je ne souligne pas, mais j’utilise ma mémoire pour stocker les informations importants.

    En général je me souviens des points importants du livre ainsi que de leur positionnement dans le livre.
    Après chacun à développer sa méthode, si celle ci fonctionne, il n’y a aucune raison de critiquer.

    Rien à voir, mais la couverture du livre me rappelle les vieux jeux en particulier dune 2.

    Pour le livre il a l’air intéressant, mais j’ai un peu de mal avec les livres de développement personnel.
    Celui sur lequel je suis en ce moment, je ne parviens à lire que 2 pages par jour (après je m’endors…)

  • Gilles from Objectifs Liberté 9 février 2013, 11 11 13 02132

    @Angélique :

    Si la critique de « Stratégies de prospérité » sous une forme de liste t’a apporté quelque chose, tant mieux !

    On a donc la même manière d’étudier un livre mais c’est en fait assez logique de faire au moins deux passes en soulignant les points importants.

    @Gunday :

    Notre mémoire bien que formidable nous fait souvent défaut, et quand on a lu au moins 100 livres en un an, je peux t’assurer que si l’on ne surligne pas ou que l’on ne prend pas de note on oublie pas mal de choses. Nous sommes des êtres humains pas des disques durs. Surligner permet lorsque l’on reprend un livre un an après de ne relire que ces parties importantes.

    Les livres de développement personnel sont souvent soporifiques mais certains sortent du lot et sont passionnants à lire. Le livre de Jim Rohn en fait partie et je te le conseille vivement. 2 pages par jour c’est déjà pas mal, en 3 mois tu l’auras fini. Vu ma réponse tardive à vos commentaires, tu l’as sans doute déjà fini !

Leave a Comment

This site uses KeywordLuv. Enter YourName@YourKeywords in the Name field to take advantage.

*