≡ Menu

Soins dentaires à l’étranger : récit d’une expérience

2005 a été pour au moi une année noire en terme de santé. J’étais victime d’infections à répétition, sans savoir d’où cela provenait. Je commençais à perdre patience, et cet état m’affaiblissait grandement. En parlant avec des amis, j’ai vite compris que cela pouvait provenir de ma dentition. Je n’aurais jamais dû avoir mal, puisque trois ans auparavant je m’étais fait soigner dans une clinique réputée de la région parisienne avec un chirurgien-dentiste qui ne l’était pas moins. Je pensais à tort qu’il avait fait le nécessaire pour éradiquer tous mes problèmes de dents.

J’ai donc fais un devis dans une clinique parisienne. La facture était salée, aux alentours de 6000 euros pour compléter le travail qui avait déjà été fait en partie. Grâce à l’internet nous avons la chance de parler avec de nombreux internautes et certains m’ont ouvert les yeux. Je balaye le Web, et une charmante belge m’a raconté son histoire de dents. Quelque temps auparavant, elle s’était fait refaire toute sa dentition en Turquie. Ce n’était pas un mince travail, car elle s’était fait mettre des implants dentaires.  Pour une ouvrière au salaire moyen en Belgique (même en France), c’est une chose impensable à moins d’avoir une excellente mutuelle, en présentant bien le dossier et en ayant beaucoup de chance. Quand je lui ai expliqué mon problème de dents, elle m’a rassuré et m’a dit que pour moi ce n’était qu’une formalité, mais qu’il fallait que j’aille déjà à Antalya en Turquie. Le chirurgien-dentiste de là-bas ferait le diagnostic directement avec le devis correspondant.

Au bout d’une semaine, je prenais ma décision, formule réservation avion/hôtel, pour environ 450 euros, direction la Turquie. Cela me permettait d’accéder à un nouveau type de soins. Je commençais à rentrer dans le circuit de ce qu’on appelle communément les voyages médicaux. Je suis parti un beau jour de février 2006, et après une nuit passée à l’hôtel dans la région d’Antalya, le petit bus de la clinique dentaire turque, est venu me chercher dès le lundi matin à mon hôtel. Dans le bus trois personnes étaient assises, et nous nous sommes dirigés vers un autre hôtel pour en prendre une dernière, direction ensuite le centre de radiologie dentaire d’Antalya.

Dents

Le manège radiologique a duré plus d’une heure. En attendant, ceux qui avaient terminé l’examen sortaient faire un peu de shopping chez les commerçants Turcs toujours très accueillants … Mussa le créateur du concept « voyage dentaire » nous rassembla, et nous fit remonter dans le minibus direction la clinique dentaire. Le cabinet restera à jamais graver dans mon esprit, dans le centre-ville d’Antalya à côté du port. C’était une bâtisse qui ne payait pas de mine, mais à l’étage un merveilleux petit cabinet flambant neuf et haut de gamme, ouvert à la population locale et aux étrangers.

En entrant j’ai découvert une accueillante salle d’attente, un petit bureau, une cuisine, et vers la droite deux salles opératoires. Nous étions rassurés, nous avions retrouvé dès lors des repères familiers. Par ailleurs des patients sortaient du cabinet l’air réjoui … Après un examen de ma bouche, le chirurgien me proposa son devis : ma facture de 6000 euros était ramenée à 1200 euros. Les soins dentaires comprenaient blanchiment, panoramique, soins, médicaments, couronnes. Le transport hôtel/clinique dentaire était compris dans le devis. Les frais dentaires engagés, auraient du être remboursés puisque la compagnie hollandaise fait partie de l’espace Schengen.

Ce n’était donc pas un mythe, tous que j’avais pu lire et entendre était vrai : « le paradis des soins dentaires efficaces à prix réduit était bien réel« . Avec mes huit dents à soigner, j’étais en fait le cas le moins grave à traiter. Les autres se sont faits installer des implants dentaires (en deux étapes). Ils ont dû revenir une deuxième fois cinq mois plus tard, pour la pose définitive des implants.

Successivement nous passions sur le fauteuil du dentiste. La préparation du travail commençait alors pour extraire les mauvaises dents, et pour prendre les empreintes, notamment pour les couronnes. Le dentiste était vraiment fabuleux, dextérité à toute épreuve, il savait mettre à l’aise ses patients, il avait le geste sur, et la maîtrise de l’art. Le créateur du concept et directeur de l’organisme dentaire « Mussa » (parlant plusieurs langues) à côté nous traduisait quand le chirurgien-dentiste opérait !

La première journée était pour nous terminée, retour à l’hôtel.Pour ma part je suis revenu le vendredi pour la pose définitive des couronnes. En attendant, j’ai passé une agréable semaine à l’hôtel, dégustant toutes les cuisines du monde tant il y avait du choix. Le service remarquable était remarquable et les équipements excellents : deux piscines intérieure et extérieure, discothèque, jeux divers. Le dépaysement commençait à se faire sentir. Oublié tous les problèmes de la vie, j’en venais même à oublier le but de mon voyage !

Jeudi soir, retour à la réalité : un appel de moussa : « Christian, n’oublie pas notre rendez-vous de demain, ce sera pour toi terminé demain soir, tu es content ? ». Je ne cachai pas ma joie, en respectant bien la prise de médicaments, je ressentais à peine la douleur, trop content de terminer mon parcours médical.

La journée de vendredi a été vraiment très longue, atypique pour le moins, inoubliable, pratiquer autant de travail en si peu de temps, relevait pour moi de la folie, par rapport à tout ce que l’on m’avait inculqué dans mon pays. Pourquoi espacer tellement les rendez-vous avec le dentiste, alors qu’en une semaine le travail avait été bouclé en Turquie ? Cette question me taraudait l’esprit. J’étais sur le fauteuil du dentiste, plus question de retourner en arrière, de toute façon le plus gros du travail avait déjà été fait. Les prothèses avaient été préparées durant la semaine par des prothésistes locaux, elles étaient tellement bien ajustées que le chirurgien n’a eu aucun mal à me les installer sans pratiquement de retouches.

Paradoxalement , j’avais faim quand le travail s’est terminé. Mais il me fallait attendre que la colle prenne pour de bon. Il m’a fait comprendre que je devais y aller doucement. Le travail terminé donc, c’était l’heure aux recommandations pour les semaines à venir.Un tel travail, en si peu de temps, avait bien entendu générer des bouleversements dans ma bouche. Il me fallait prendre l’habitude de tous ces corps étrangers. Je compris que pendant plus d’un mois, j’allais ressentir une douleur au chaud et au froid. Le dentiste me recommanda aussi une façon de me brosser les dents, ce n’est pas toujours évident, on croit toujours que l’on fait bien.

Il était 21 heures, les petits restaurants d’Antalya étaient déjà bien remplis. Nous décidions avec mes amis de manger léger, car il ne fallait pas compromettre l’excellent travail de notre chirurgien-dentiste. A 22 h 30 nous avions rendez-vous au cabinet, point de ralliement pour repartir à notre hôtel. Mais, il nous a fallu attendre deux heures du matin, le dentiste ayant eu un cas difficile qui a demandé plus de temps que prévu !

Samedi midi, je me réveillai à l’hôtel, descendant au restaurant. Je savourais vraiment ma nouvelle dentition en dégustant un merveilleux repas avec mes amis de l’hôtel. Puis, balade sur la plage, achats de petits souvenirs, soirée sympathique à thème. Par contre, lever 3 heures du matin (c’était le mauvais côté du voyage) pour nous diriger vers l’aéroport d’Antalya retour en France à l’aéroport Charles De Gaulle.

Je suis resté en contact très longtemps avec les patients de la clinique turque, tous ont été très satisfaits des travaux réalisés. Après maintenant  cinq ans que j’ai tenté cette expérience, le travail n’a pas bougé d’1 mm. Je ne suis allé voir qu’une seule fois un dentiste à Paris, fausse alerte c’était un petit problème de gencive que j’ai traité rapidement.Il m’a même fait des compliments sur la pose des couronnes : « quel dentiste vous a fait cela, c’est du beau travail !? » (Chut ne lui dites pas…).

Chacun tirera les conclusions de ces voyages médicaux à l’étranger. En tout cas, il ne faut pas attendre trop longtemps en trainant des problèmes de dents. Cela peut avoir des conséquences graves sur la santé, des problèmes gastriques notamment. Quand on a mal aux dents on mange mal, on mastique mal. Notre estomac et notre organisme s’en ressentent. Nous subissons une fatigue généralisée, et les problèmes engendrés risquent de coûter beaucoup plus cher à notre assurance-maladie, déjà bien touchée par les déficits sans cesse dépassés d’années en années.

Êtes-vous déjà allés à des rendez-vous médicaux en journée, pendant votre travail ? Moi cela m’est arrivé de nombreuses fois auparavant. Ce n’est pas agréable du tout, le médecin vous renvoie à un autre jour à des horaires qui ne vous conviennent pas toujours, et qui peuvent déstabiliser votre vie professionnelle. Je me souviens qu’à l’époque mon patron me demandait toujours de prendre mes rendez-vous en fin de matinée, de façon à ne pas couper une demi-journée de travail, avais-je vraiment le choix ?

Quand vous allez vous faire soigner dans un pays étranger, la dimension voyage prend tout son sens. Quand nous devons subir ces petites tracasseries médicales, pourtant bien nécessaire, nous les acceptons davantage quand nous sommes détendus, et sans stress supplémentaire. Avons-nous d’autres alternatives, à ces voyages à l’étranger, pour nous faire soigner lorsque les soins dentaires sont très importants ? Il faudrait pour cela que les professionnels de santé, les dentistes et les autres, produisent des tarifs plus attractifs. Si les prix des prothèses baissaient, usagers et assurance-maladie s’y retrouveraient du coup. Nous aurions alors le choix …

{ 13 comments… add one }
  • carmon 10 juillet 2011, 14 02 59 07597

    J’espère que ça n’est pas de la pub. Parce que sinon c’est très grave.
    L’article est tellement rempli de superlatifs que j’ai du mal à y croire.
    Mais bon si c’est vrai c’est un bon plan, mais personnellement jamais je ne pourrais faire confiance pour me faire soigner à l’étranger.

  • Gilles (Objectifs Liberté) 10 juillet 2011, 15 03 58 07587

    @carmon :

    Je crois que tu ne connais pas bien mon blog, ni ma personnalité. Je ne suis pas un menteur. La personne qui a été écrit cet article est un très bon ami à moi qui s’est fait soigner à l’étranger. Aucune adresse n’est cité … Ce qui est grave c’est de facturer une couronne entre 500 et 800 euros alors qu’on l’a payé entre 50 et 100 euros. Y a même pire et cela a été évoqué dans un article du magazine Capital sur le tarif des couronnes. Bien sur que Christian était très content, il a économisé 4000 euros (si on enlève le prix du voyage et les à coté). La sécurité sociale rembourse très mal les couronnes et pas du tout les implants.

    De plus en plus de gens se font soigner à l’étranger. Moi je ne vois pas le problème. Nos services d’urgences sont plein de médecins étrangers aussi compétents que les nôtres. On les recrute en les payant moins cher pour assurer les mêmes fonctions que les autres. C’est malheureusement bien français que de penser qu’ici on a les meilleurs soins du monde et qu’ailleurs (ou que les étrangers) on ne sait pas faire … Il y a de nombreux américains qui se font soigner les dents et le reste en Inde !

    Si les entreprises délocalisent à l’étranger, pourquoi ne pourrions nous pas nous soigner moins cher particulièrement les dents. On peut aussi acheter des lunettes moins chers.

    Je risque pas de me taire d’autant qu’en France j’ai souvent eu des problèmes avec les (mauvais) dentistes.

  • fabrice 11 juillet 2011, 5 05 48 07487

    Intéressant ce retour! Cette forme de touriste se developpe…

  • Pedro 11 juillet 2011, 21 09 13 07137

    Intéressant. Est il possible d’avoir des adresse (fiable, même en message privé)?
    Je pense qu’il doit quand même avoir des endroit à éviter en soin à l’étranger.

  • Gilles (Objectifs Liberté) 11 juillet 2011, 22 10 06 07067

    @Fabrice :

    Toi qui voyage beaucoup, t’es tu déjà fais soigné les dents à l’étranger?

    @Pedro :

    Je ne suis jamais fais soigner les dents à l’étranger mais j’y pense. L’expérience de Christian date de 6 ans donc il faut mieux trainer sur les forums de santé pour chercher des gens qui sont partis récemment. Il n’est pas un mystère que la Hongrie fait partie des pays offrant ces services. Si tu cherches sur Google tu trouveras de la publicité pour des cliniques ayant une partie en France et une partie à l’étranger. Sans doute qu’il y a des endroits à éviter mais est ce que tous les dentistes européens ou du monde moderne sont nulles (à part les français) ?

  • Parcours dentaire 25 juillet 2011, 17 05 38 07387

    Bonjour à tous ,

    Je suis touchée par ton témoignage et j’ai moi aussi eu de gros soucis dentaire après des années de galère et une longue procédure juridique j’ai décidé de créer mon association Parcours dentaire , pour s unir à avoir le droit de trouver d’autres alternatives moins coûteuses pour se soigner les dents , le marché étant si ouvert aujourd’hui qu’il y a de tout sur la toile internet mais je pars du principe qu’il faut s’aider entre nous pour trouver des solutions .
    Je précise je ne suis pas l’avocat du Diable mais il y a partout de bons et mauvais docteurs à nous de nous informer grâce à internet et de prendre du recul avant une décision importante de se soigner , nous parlons là de notre santé pas d’une ballade de voyage .
    Bien à vous .
    Lune KOELLE

  • Bruno 17 août 2011, 2 02 42 08428

    Merci pour cet avis trés interressant et les comms. Les tarifs des couronnes en France , c’est carrément délirant…A quand un service public A PRIX COUTANT pour les soins dentaires ? C’est une urgence ! Nos députés devraient s’emparer de ce probleme de Santé et probleme politique de conception démocratique de la Santé ! Actuellement se soigner les dents est reservé aux riches dés que les pb sont importants !

  • Jim 13 septembre 2011, 21 09 04 09049

    Les dents, j’ai eu quelques soucis il y a des années de ça, mais depuis:

    – que je ne consomme pratiquement plus de sucreries ( des fruits à la place des crèmes desserts ).
    – que je consomme moins de pain, et de céréales riches en gluten ( je me suis tourné vers les légumineuses, et le sarrazin )
    – que je bois de l’eau à la place des boissons sucrées et alcoolisées
    – que je me brosse bien les dents ( et oui ça s’apprend ) et la langue.

    A chaque visite chez le dentiste, je ne reste que 5 minutes, juste pour m’entendre dire que tout va bien, et pourtant du tartre et des caries j’en ai eu! Avec les petits changement que j’ai évoqué ci-dessus, vous ferez surement des économies de soins dentaires… et de billets d’avion.

  • GIGI 5 mars 2012, 21 09 29 03293

    alors là Jim, commentaire complètement abruti, désolé de le dire, mais quand on souffre comme moi d’une grave parodontite qui va nécessiter une greffe osseuse et pose d’implants et j’en passe, vos conseils sont de la nioniotte, et me mettent en colère même, tant mieux pour vous si vous n’avez aucun souci dentaire mais gardez vos conseils de base pour vous……………………………..je viens de me faire arracher par force (je n’avais pas le choix) ce matin 3 dents pour éviter le pire et une infection généralisée d’où ma colère en lisant votre com

  • GIGI 5 mars 2012, 21 09 35 03353

    Je songe à me faire soigner à l’étranger, vu la somme astronomique que me demande ma dentiste (aux environs de 15000€) j’en suis encore sous le choc, quelqu’un pourrait il m’indiquer des adresses très fiables (car j’avoue avoir peur de cette éventualité) afin de me soigner convenablement et par des professionnels compétents.
    Merci d’avance pour ceux qui voudront bien me répondre et me renseigner, car je suis très démoralisée et ne sais pas trouver de solution à mon problème dentaire très sérieux.

  • tom 17 mars 2012, 2 02 11 03113

    salut gigi voici un lien que j ai visité et entendu du bien apres a verifier le voici: http://albarsark.com/wordpress/?p=17710 il y a aussi en hongrie ou il son tres compétent sur le domaine et n oublie pas sourie a la vie et la vie te sourira voila bonne visite cordialement

  • Alya 7 avril 2012, 23 11 11 04114

    Bonsoir,
    Ma mere s’est fait signer ses dents en turquie, en faite ses dents étaient dans un tel états qu’ils se déracinés et tombés tout seul donc le dentiste lui a arracher toutes les dents et à la place il lui mît des implants. Ses dents sont plus blanche et belle que les miennes! Elle a été à Istanbul chez hospitadent et moi je pense y aller pour un soin en orthodontie 3fois moins cher qu’ici!
    B on courage à tous et surtout à toi giga sur leurs sites il y a les tarifs un implant est de 600€

  • Bertrand 22 février 2014, 23 11 21 02212

    Bonjour. J’ai également eu recours au dentiste dans un pays étranger. Le problème, c’est que je ne connaissais pas la langue et mon anglais était très basique (la galère). Heureusement que j’avais une assurance européenne et que les frais ont été remboursés par la mutuelle.
    Mon histoire n’est pas aussi noire que la vôtre, mais je n’aimerais pas revivre cela une deuxième fois..

Leave a Comment

This site uses KeywordLuv. Enter YourName@YourKeywords in the Name field to take advantage.

*