≡ Menu

Faut-il se priver pour épargner ?

Les français sont les champions de l’épargne (autour de 15% de leurs revenus) et leurs livrets A sont bien remplis. Je ne sais pas quelle en est la raison dans un pays ou le système est relativement protecteur (assurance maladie, chômage, aides sociales). Peut-être est-ce lié à la peur de tout perdre car à présent les gens comprennent qu’il est très facile de tomber dans la précarité suite à un accident de la vie. Mais pour épargner autant faut-il se priver et jusqu’à quel point ? Arriver à épargner jusqu’à 15% (voir bien moins) de ses revenus n’est-il un facteur de privation dans la vie quotidienne ?

Pour épargner, il faut dépenser moins que ce que l’on gagne tout le monde l’aura compris. L’équation est donc relativement simple : qui veut épargner plus, gagne plus  et/ou dépense moins. Celui qui veut placer ses « noisettes » à la Caisse d’Épargne doit d’abord les conserver !

Pour économiser si tout comme moi vous avez un revenu moyen, vous devez faire des choix. La solution réside donc dans l’arbitrage parmi vos dépenses superflues, mais aussi dans vos dépenses fixes. C’est la que réside la clé du problème ! Chacun d’entre nous souhaite une vie agréable selon ses envies (restaurants, cinéma, voyages, club de sport, rencontres, …) mais tout cela a un coût qu’il faut mesurer pour ensuite décider.

Boite vide privation

Est ce que pour autant choisir, c’est se priver ? Oui et non en fait. Car choisir intelligemment, c’est se priver de certaines choses pour mieux jouir d’autres. Si vous êtes un fou de voyages par exemple, il est tout à fait possible de partir 4 ou 5 fois par an avec un revenu moyen mais vous allez devoir vous rattraper sur autre chose pour vous payer vos voyages : ne pas aller aux restaurants en dehors de vos vacances voir pendant, vivre dans un appartement plus petit et moins cher (j’ai connu quelqu’un dans ce cas très précis). Donc comme je vous le dit : l’arbitrage est essentiel.

Vous pouvez réfléchir à toutes vos dépenses une fois bien entendu avoir pris en compte un certain pourcentage d’épargne. Les gourous de la finance personnelle recommande 10% du revenu mais le but est avant tout d’en laisser de coté pour épargner selon vos moyens, ce chiffre dépendant de votre situation personnelle.

Dès le début du mois, vous mettez une certaine somme de coté (vous vous payez en premier) et après vient le temps du choix. Là, il va vraiment falloir bien déterminé ses objectifs de vie pour faire une répartition des dépenses qui correspondent à ses aspirations. Pour ma part j’aime bien manger dans des petits restaurants, donc je détecte les meilleurs rapport qualité/prix (Voir la rubrique restaurants) et j’en profite. J’arbitre au profit des vêtements que je choisis de qualité et indémodable ce qui me revient peu cher à l’année. De même je voyage rarement et j’ai peu d’attirance pour les biens matériels. Vous le voyez tout est une question de priorité.

Pour épargner il faut choisir et choisir ce n’est pas se priver, c’est juste bien se connaître pour savoir ce qui nous apporte une satisfaction et ce qui ne nous apporte rien tout simplement. Quand on se prive, on souffre.  Quand on choisit, on contrôle son destin. Autre point important selon moi, le fait de devoir arbitrer entre nos envies et donc de se restreindre d’une certaine façon (mais non se contraindre) nous fait apprécier d’autant plus « ce que l’on se paie ».

{ 4 comments… add one }
  • Martin 14 février 2011, 6 06 44 02442

    Je plussoie l’article. A titre personnel, cette année, je vis avec très peu, et environ 25% de mon maigre budget (800€/mois) me sert à financer mes vacances. En effet, je mange bien et équilibré mais pas cher, ne fais quasimment pas de shopping, ni de superrflu hors soirées étudiantes. Je ne roule qu’en vélo, j’ai un appart avec 3 covoiturés… Bilan 2010: ski dans le Jura, Europapark, Week-end en haute savoie, Chicago, Memphis, grand est Américain, Pologne 🙂

  • Tan 14 février 2011, 20 08 27 02272

    Je suis un peu dans ton cas car n’ayant pas un salaire exceptionnel, je vis très confortablement surtout que j’ai pas de voiture. Pour les voyages je vais dans la famille ou les amis et je dépense donc peu. C’est donc naturel pour moi d’économiser. J’épargne 20% de mon salaire, c’est plus que la moyenne nationale mais il est vrai aussi que mes parents m’ont toujours dit de mettre l’argent de coté donc ça fait partie de mon éducation. Je ne me prive pas du tout et j’épargne pas mal ! Je suis encore célibataire et locataire donc ça peut jouer aussi sur mon niveau d’épargne.

  • Gilles (Objectifs Liberté) 15 février 2011, 21 09 29 02292

    @Martin : Plussoyer : Donner, signaler son accord. Abonder dans le sens de quelqu’un, souscrire à ses propos. Je ne connaissais pas ce verbe, tu as voulu m’impressionner ! Tu es à fond dans la simplicité et dans l’esprit de l’article car tu arbitres parfaitement tes revenus selon tes envies.

    @Tan : 20% d’épargne par mois, c’est un excellent score et tu devrais dans moins de 5 ans avoir quelques livrets d’épargne bien rempli. De plus comme tu le dis bien si c’est fait sans se priver alors l’objectif est atteint.

  • Fabio 26 mai 2012, 7 07 51 05515

    bonjour, je me permet de publier un commentaire sur ce forum car je ne sais pas comment épargner moi et ma femme est vue épargne est comme moi je suis quelqu’un qui dépense beaucoup …
    J’aimerais savoir comment vous faites pour épargner sur votre salaire. J’ai pas mal d argent qui rentre mais a la fin du mois je suis a sec. J’ai une voiture, un appartement, électricité Gaz et tout ce que je reçois mon salaire et les allocation des 2 petits .. J’aimerais épargner pour une voitures mais je ne sais pas comment je peux faire. Si quelqu’un peut me comprendre et m’aider, merci j’attends votre réponse merci

Leave a Comment

This site uses KeywordLuv. Enter YourName@YourKeywords in the Name field to take advantage.

*