≡ Menu

Quand le docteur Cohen valide le jeune intermittent !

Le nutritionniste le plus médiatique de France, le docteur Cohen, dans une interview sur Europe 1 (émission « Le grand direct de la santé ») en 2015 a cité tous les bienfaits du jeune intermittent. Quel surprise, car m’intéressant aux problèmes de nutrition et de santé depuis fort longtemps, il ne semblait pas du tout un adepte du jeune, mais plutôt des trois repas par jour avec solide petit déjeuner. « Seuls les imbéciles ne changent pas d’avis » et ce virage a 180 degrés prouve son ouverture d’esprit ou son opportunisme diront certains.

Cette interview m’a littéralement bluffée, car il est devenu un apôtre du jeune intermittent très qualifié. Pour appuyer son opinion sur le jeune intermittent, il se base sur une étude de deux chercheurs américains qui ont montré qu’à nombre de calories égales dans la journée, le jeune intermittent permettait de perdre plus de poids qu’un mode alimentaire plus classique. C’est quand même top et ce que personnellement j’avais ressenti à l’époque où je l’ai pratiqué pour perdre 5 kilos. Le docteur Cohen nous propose même de sauter le petit déjeuner, repas sacré si il en est en indiquant que le coup de barre de 10/11 heures n’est pas une fatalité une fois que le corps est habitué.

DocteurCohenNutritionniste

Il faut comprendre qu’un régime alimentaire pour perdre du poids est toujours basé sur la réduction calorique, mais le jeune intermittent de 16 à 20 à heures surpasse le autres régimes alimentaires à calories égales. Ce point n’a pas manqué de faire réagir Jean-Marc Morandini (« Mais on mange quand ? ») et une autre journaliste (« Mais on n’a pas de force ») surement bien conditionnés comme la plupart des français par le sacro saint 3 repas par jour. C’est sur que si les français se mettent à sauter le petit déjeuner, les industriels de l’alimentaire vont y laisser quelques plumes. Sans compter les vendeurs de régime miracle, car pas plus simple d’un point de vue de la méthode, que de sauter un repas.

Continuant sur sa lancée le docteur Cohen parle des travailleurs pressés qui pourraient gagner du temps en appliquant le jeune intermittent, quelle avancée. Détruisant les derniers doutes de Jean-Marcon Morandi qui pose la question habituelle : « Mais j’ai toujours entendu dire depuis des années que le petit déjeuner était le repas le plus important, c’est au petit déj qu’il faut manger …, vous êtes à l’encontre de tout ce qu’on dit », il impose enfin le jeune intermittent comme une solution sérieuse et sans danger.

Je pense qu’un tel soutien médiatique pourrait bien changer les habitudes alimentaires des français et donner au jeune intermittent ses lettres de noblesse ! Merci Docteur Cohen.

{ 12 comments… add one }
  • david 29 avril 2015, 19 07 54 04544

    Coucou après une longue période d’absence.

    Oui sauter un repas n’est pas dangereux.
    D’ailleurs, pas mal de mes collègues (moi également) ne prenons jamais de petit déjeuner.

    Mais bon convaincre les foules est plus facile avec un côté commercial à la dukan, qu’avec un côté médecin à la cohen, donc pas sûr que son message soi bien entendu.

    • Vincent Cazaubon 13 septembre 2015, 14 02 22 09229

      Clairement,
      se blinder le bide dès le matin ne respecte absolument pas les pics hormonaux et la physiologie du corps humain. Un nutritioniste qui ne s’intéresse pas au fonctionnement du corps humain ne peut donner des conseils valables. Le soucis c’est qu’on se rend compte que ce mec, Cohen, est une girouette, ce qui décridibilise tout propos qui sortirait de sa bouche, y compris celui-ci, quand bien même c’est le mieux à faire.

      Voilà plus de 4 ans que je ne prend plus de « petit dé-jeûner » car je n’en ai plus envie, à l’instinct, et que je n’ai pas cherché à me persuader que j’en ai besoin car « on dit que ».

      « Dé-Jeûner » veut bien dire ce que ça veut dire, le « petit dé-jeûner » est de ce fait une abbération, comme si nous ne stoppions pas réellement le jeûne par un repas copieux qu’on prétend être « le plus important de la journée »…

  • ludovic 16 mai 2015, 18 06 11 05115

    ça me surprend du personnage ;).
    Oui le jeune court est excellent pour la santé mais personnellement je préfère le jeûne de 24h pendant une journée, plus d’info ici: http://la-voie-de-l-ayurveda.com/journee-liquide-le-jeune-version-ayurveda/

    à bientôt.

  • David Sertillange from EtreUnRenard 23 mai 2015, 0 12 33 05335

    GillesF,

    Il y a fort à faire sur l’éducation nutritionnelle en France ! Et ce n’est pas Mr Cohen qui risque de me contredire, lui et ses nombreuses apparitions TV pour justement essayer de faire changer les choses.

    Dans le même ordre d’idée, le régime crétois peut se tenir en excellente alternative, et est pour le coup super simple à pratiquer : il s’agit d’utiliser le moins d’aliments transformés possibles. Par exemple, éviter les légumes surgelés de marque distributeur pour des légumes bios venant directement du producteur, remplacer des pâtes par de la salade et du thon, préférer des oeufs à de la viande rouge…c’est un véritable retour à la nature brute, celle de nos ancêtres.
    Qui plus est, c’est extrêmement bon pour le corps et peut provoquer des pertes de poids.

    David

  • Gilles (Objectifs Liberté) 6 juin 2015, 17 05 47 06476

    @David :

    Coucou depuis longtemps en effet. Sinon le docteur Cohen est largement aussi commercial que le docteur Ducan. C’est justement pour cela que sa position en faveur du jeune intermittent est très surprenante et surtout très éloignée de ses précédents discours.

    @Ludovic :

    Jeûner 24h de temps en temps est aussi une bonne solution. Cela est simple à faire en plus, il suffit de manger son dîner et d’attendre le dîner du lendemain pour remanger par exemple. Se contenter d’un repas dans la journée de temps en temps est assez facile en plus à moins d’avoir une activité très physique. Même pour ceux qui ont du mal à le faire avec le travail, on peut toujours caler un jour de jeune le Samedi ou le Dimanche.

    @David Sertillange :

    Ce que tu dis est logique d’un point de vue nutritionnel mais souvent par facilité plus que par manque de connaissance, les gens ne le mettent pas en pratique. C’est pour cela que le jeune intermittent est pas mal, car ne pas manger le matin ou/et le midi n’oblige pas à se poser la question de la préparation du repas, et pour ceux qui ne préparent pas évite d’avoir à prendre un mauvais sandwich ou McDo sur la pouce.

  • Etienne 13 juin 2015, 14 02 18 06186

    Bonjour,
    Avant de commencer à sauter des repas, il me semble que la première étape est de revoir les aliments qui les constituent.
    Le creux de 11h n’existe pas lorsque l’on gère sa dose de sucre au petit déjeuner (exit céréales transformées, pain blanc et confiture…, bonjour légumineuses, oeufs, céréales brutes sans sucre).

    Le jeûne n’a pas les mêmes effets sur tous.

    Dans tous les cas il convient d’accompagner le changement dans la durée sans rupture (par exemple, le jeûne intermittent pourrait être une bonne transition vers le jeûne tel que nous le connaissons ; de la même façon un jeûne de 24h le weekend permet d’observer les réactions de son corps).

    Comme d’habitude, le meilleur moyen pour voir si cela fonctionnne est encore de l’expérimenter sur soi-même de façon contrôlée et sécurisée.
    Sportivement,
    Etienne

    • david 15 juin 2015, 23 11 54 06546

      @Etienne, le creux de 11h, c’est ce que j’avais plus jeune en prenant un petit déjeuner.
      Maintenant en prenant un verre d’eau au petit déj, je n’ai plus ce creux.
      L’habitude joue énormément, le corps a une forte mémoire!

  • Joseph53 22 juin 2015, 11 11 31 06316

    Ne rien prendre du tout au ptit déj, j’avoue que ç’a m’est pas passé par la tête. Par contre, avec l’acquisition d’une fontaine à eau, je prends 2 verres d’eau avec: une banane, une pomme, poire… en variant chaque jour. Pas de creux et pas du tout! Mais… Je vais essayer quand même de ne rien prendre du tout. Et de remettre mes fruits au déjeuner avec un peu de salade? … bonne idée selon vous?

  • Tiphanie 4 août 2015, 11 11 01 08018

    Bonjour,
    Je soutiens ton avis Joseph53. Moi aussi j’ai acquis une fontaine à eau et j’ai l’habitude de prendre quelques verres d’eau avec quelques fruits avant de partir au boulot. Et j’avoue que je n’ai jamais eu de creux. A mon avis, cela dépend de l’habitude de chacun.

  • Miguel@lindependantbelge.be 26 août 2015, 20 08 51 08518

    L’intérêt du régime n’est valable que lorsque l’on doit perdre un poids conséquent (au déjà de 10 kilos). Pour le reste, la meilleure manière est de changer son rapport à la nourriture, analyser ce qu’on mange, pourquoi on mange, quand ou suite à quel événement on mange. C’est en changeant dans notre tête (et donc notre rapport à la nourriture) qu’on pourra atteindre un poids stable et qui nous convient.

  • Pingotine 30 décembre 2015, 16 04 27 122712

    Je ne sais pas c’est à cause d’habitue ou plutôt psychologie, quand je manque au petit-déjeuner, je peux plus me concentrer et surtout je me sens pas du tout en forme toute la journée, en effet, même si ayant voulu perdre du poinds, j’ai jamais osé à sauter le petit déjeuner . Mais votre étude me fait réfléchir

  • Pierre 9 janvier 2016, 14 02 39 01391

    Le petit déjeuner est un repas important pour être en forme le matin, mais personnellement, un jus d’orange m’a toujours suffit accompagné d’une bonne douche pour être réveillé toute la matinée ! Le Docteur Cohen sait de quoi il parle, il me semble que le jeune intermittent doit être une bonne initiative pour perdre du poids.
    Merci pour ces informations.

Leave a Comment

This site uses KeywordLuv. Enter YourName@YourKeywords in the Name field to take advantage.

*