≡ Menu

Premier objectif : Paie-toi d’abord

Avant tout un peu de philosophie. On parle ici de se payer alors que la liberté semble être un concept incompatible avec l’argent. Pourtant, l’argent n’est qu’un outil, rien de plus. Il est ce que nous en faisons. Dans la société qui est la notre, il est important de devenir financièrement indépendant pour atteindre la liberté. Rappelons au passage que la bible conseille d’économiser:

« De précieux trésors et de l’huile sont dans la demeure du sage; Mais l’homme insensé les engloutit » (Proverbes 21:20).

De plus elle condamne l’amour de l’argent et non l’argent!

« L’amour de l’argent est la racine de tous les maux » (Timothée 6:10).

Mais économiser et se payer d’abord ne sont pas exactement les mêmes principes. Se payer d’abord consiste à retirer de sa rémunération (mensuelle) une certaine somme que l’on garde pour soi. Si beaucoup d’auteurs évoquent cette règle, il n’en indique pas bien les conséquences et la faisabilité. Avoir une chance de réussir à épargner une partie de son revenu lorsque l’on est déjà un peu juste, demande une force de caractère et un changement d’état d’esprit très important.

En effet pour vraiment réussir, il faut véritablement penser comme si l’on gagnait notre rémunération moins la somme à mettre de coté, sinon notre fin de mois risque de s’avérer difficile. Si vous gagnez 2000 euros et souhaitez économiser 200 euros par mois, il faut vraiment vous mettre dans la peau de quelqu’un qui gagne 1800 euros.

argent liquide

Ce mode de raisonnement a des conséquences énormes car vous devez vivre différemment. Les conséquences possibles peuvent être les suivantes:

Si vous êtes en couple, il faut bien vous assurez que votre conjoint est sur la même longueur d’onde sinon les désaccords vont vite apparaitre, et l’un passera pour un radin au yeux de l’autre (inversement la partie adverse passera pour une cigale).

En tout cas, la liberté se fera à ce prix. De plus si vous décidez de vivre avec moins, vous apprendrez à devenir plus ingénieux et moins consommateurs de produits clé en main. Cela vous libérera en partie de la société de consommation. Vos économies constitueront le capital qui servira à amorcer votre indépendance financière, véritable clé de votre indépendance tout court.

A vous maintenant de déterminer quel est le bon pourcentage ou la somme à mettre chaque mois de coté (en début de mois car vous vous payez d’abord) en fonction de votre situation de famille et de vos revenus. Mais même si cela constitue pour vous un énorme effort, faites le sur une petite somme au départ (10 à 50 euros par mois).

{ 8 comments… add one }
  • FredericB 28 juin 2010, 11 11 38 06386

    Aujourd’hui nous sommes entrée en décroissance.Cela signifie que nous risquons de voir (c’est le cas depuis 10 ans) notre pouvoir d’achat diminuer. Pour autant doit-on céder à tout ? Après tout nous n’avons qu’une seule vie et vivre c’est aussi de partir en vacances, aller au restau, etc. En fait, cela consiste à comprendre ses dépenses et à éliminer autant que possible les dépenses fixes.
    Un véhicule cela se vend; on peut partir dans un endroit moins onéreux l’année suivante etc.

  • judicael (astuces-economies) 10 juillet 2011, 15 03 13 07137

    Se payer d’abord, c’est effectivement une idée que tout le monde devrait suivre. Cela permet d’être sûr d’économiser quoiqu’il arrive.

    Trop peu de gens n’économisent pas parce qu’ils ne suivent pas leurs comptes et ne connaissent pas leur pouvoir d’achat.

    Le simple fait de faire ses comptes et de se payer en premier lieu permet de se forcer à économiser. Cela permet également de se faire une épargne de secours pour les fins de mois difficile ou les grosses dépenses.

  • Sebastien 20 décembre 2011, 16 04 51 125112

    Il est parfois facile de dire « en résumé » : faites de économies sur un salaire qui lui est déjà très faible. A notre époque de crise il est dorénavant primordial de recourir à de petits jobs afin de pouvoir arrondir les fins de mois déjà difficiles !
    La doctrine « vivre pour travailler » deviens malheureusement plus à l’ordre du jour…surtout s’il est maintenant question de couper les maigres plaisirs que nous apportent la vie.

  • Gilles from Objectifs Liberté 23 décembre 2011, 8 08 26 122612

    @FredericB :

    Pour tenir après s’être payé d’abord, il faut comprendre ses dépenses avant tout, tu as raison, pour mieux les maitriser. Il faut aussi se faire plaisir en fonction de son budget.

    @Judicael

    Faire ses comptes est une règle de bon sens pour voir si « ça tient ». Il faut se contrôler, c’est pourquoi prélever une somme dès le départ pour soi et vivre avec le reste est un bon système.

    J’ai vu une dame avec sa calculatrice au supermarché et j’ai trouvé que c’était plutôt une bonne idée pour contrôler ses achats car on remplit le caddie et ça va très vite. L’important c’est de se connaitre, de connaitre ses besoins et d’arbitrer ses dépenses.

    @Sébastien :

    Bien entendu se payer en premier est une règle de bon sens qui doit être suivi avec bon sens également. Si le salaire est faible c’est avant tout le geste qui compte (même 10 euros par mois). Mais tu as raison les salaires ne suivent pas le cout de la vie et il faut donc vivre du système D pour certains (petits job à coté). C’est pour cela que la première chose à faire est d’améliorer sa situation professionnelle.

    Je suis désolé de ressortir cet exemple qui m’inspire toujours autant : certains au lieu de polluer leur santé et celles des autres avec la cigarette seraient bien inspiré de mettre 5 euros par jour de coté pour leur avenir …

    Il ne s’agit pas d’être radin ou de se priver de tous les petits plaisirs de la vie mais de se forcer à épargner un peu chaque mois.

  • gunday 23 décembre 2011, 9 09 10 121012

    « Je suis désolé de ressortir cet exemple qui m’inspire toujours autant : certains au lieu de polluer leur santé et celles des autres avec la cigarette seraient bien inspiré de mettre 5 euros par jour de coté pour leur avenir … »
    Gilles de Objectifs Liberté Président!

    Ben quoi? Je suis dans le thème des actualités non?

    Ps : c’est vendredi, j’ai le droit au blague nulle!

  • weva 23 mars 2012, 13 01 25 03253

    Dans une petite enveloppe, 20 euros par mois.
    ET SURTOUT ON LES OUBLIE.
    on peut faire virer tous les remboursements médicaux sur le livret A.
    A ça s’ajoute, les petits miracles qui arrivent quelques fois.

    weva

  • devagaia 23 mars 2012, 15 03 49 03493

    Bonjour.
    Pas si nulle la blague, j’ai arrêté de fumer il y a 12 ans en lisant la méthode Allen CARR, quand le malbo est passé à 10 francs !. Déjà à l’époque le seul argument ayant fonctionné était économique. Son calcul d’expert comptable sur le coût annuel s’est avéré exact. Je l’estime à 2000€, ce qui représente un bonne partie de mon budget vacances.
    Sinon je reviens aux expériences évoquées par Luc et genday dans leur « quête » de SCPI auprès de leur banque généraliste. Les conseillers n’ont en général qu’une formation très succincte sur ces produits spécifiques. De plus, le montages d’un prêt de 15 ou 20000€, génère autant de travail d’étude de dossier que 150 ou 200K€ sans pouvoir vendre de produits annexes (assurances…) comme pour l’achat d’un appartement. Or, les conseillers sont notés sur es ventes. En revanche, vous pouvez demander de rencontrer le Conseiller en Gestion de Patrimoine de la banque, qui lui sera très pointu sur le sujet. Faites le de préférence avant le dernier trimestre car en période de défiscalisation, c’est la course à l’échalote.
    Bonne journée à tous

Leave a Comment

This site uses KeywordLuv. Enter YourName@YourKeywords in the Name field to take advantage.

*