≡ Menu

Payer en liquide

Payer par carte est devenu une habitude pour la plupart d’entre nous. Le paiement par carte  s’est donc progressivement substituer au paiement en liquide. De notre coté c’est totalement transparent (pas de frais, sécurité de la transaction, crédit 0% si débit différé). Par contre les commerçants paient une commission à la société qui gère la carte de l’acheteur (Visa, Master Card et American Express sont les plus connues) sur chaque transaction effectuée.

Malheureusement le fait de transformer l’argent papier en argent électronique nous a fait perdre un peu nos repères. Le moment douloureux vient en fin de mois quand les achats effectués avec la carte bleue sont débitées ! En plus aujourd’hui, les banques couplent les cartes bancaires avec une réserve de crédit à des taux prohibitifs (arnaque ultime). Pour reprendre le contrôle de ses finances nous n’avons d’autres choix que de revenir au paiement en liquide pour nos achats quotidiens. A titre anecdotique, il est possible de payer en liquide jusqu’à 3000 euros pour un achat.

L’argent liquide nous donne la vraie dimension de nos possibilités financières et nous oblige à nous poser la question de la justesse des prix. Si chaque semaine vous disposez 80 euros en liquide pour vos dépenses alimentaires en prenant soin de les mettre dans un portefeuille spécialement fait pour ce type de dépenses, vous allez vite apprendre à connaitre les prix, à comparer et finalement à repérer les meilleurs magasins.

Distributeur de billets

Je vais donc dresser la liste des avantages de ce mode de paiement :

  • Prise de conscience de nos moyens financiers réels.
    • Votre portefeuille n’est pas une réserve illimitée et lorsque vous en arrivez à votre dernier billet ou dernière pièce, vous allez vite comprendre que vous ne pouvez plus rien acheter. A ce moment là, il ne vous reste plus qu’à tenter la journée sans dépense.
  • Mémorisation de la valeur des biens (de consommation et d’équipement).
    • A partir du moment ou l’on paie en liquide, on apprend de nouveau à compter et surtout on commence à bien regarder les étiquettes car il est hors de question d’arriver à la caisse d’un magasin et de dire : « Excusez moi je n’ai pas assez sur moi ».
  • Recherche des bonnes affaires.
    • Quand vous avez pleinement pris conscience de vos limites financières, vous passez au stade de la recherche des bonnes affaires car vous connaissez les prix et vous avez pris conscience que vos moyens sont limités. Il devient naturel avec une même somme d’argent de chercher à en avoir plus (une sorte de nouveau réflexe). Vous allez donc chercher des pistes pour dépenser moins.
  • Contrôle des dépenses.
  • Amélioration de vos capacités de négociation.
    • Chez tout commerçant ou particulier, le paiement en liquide est apprécié et vous donne une possibilité de négociation. De plus les commerçants préfèrent le liquide car il n’y a pas la commission du paiement par carte, la lourdeur des chèques qu’il faut aller déposer et disons le clairement pour certains le billet va directement dans la poche et pas dans la caisse (surtout dans la restauration).

Pour ma part j’ai repris cette habitude il y a quelques temps déjà en tirant une somme fixe par semaine pour les dépenses alimentaires.

{ 10 comments… add one }
  • Etienne 19 février 2011, 15 03 45 02452

    As-tu calculé si réellement tu dépensais moins?

  • Gilles (Objectifs Liberté) 19 février 2011, 19 07 01 02012

    Payer en liquide te fait dépenser moins ou mieux si tu te fixes une somme donnée pour un type d’achat. Dans mon cas oui quand je l’applique sur une semaine donnée, cela constitue une sorte d’autocontrôle. Tu prends un portefeuille, tu mets ta somme fixe de la semaine et tu te promets que tu ne dépenseras pas plus pour tes achats alimentaires et d’entretiens. Je te promets que si tu es motivé et que la somme n’est pas ridicule non plus, tu vas t’y tenir.

    C’est plus la prise de conscience qui compte. La ou ça marche bien c’est pour le repas du dejeuner au travail. Tu te fixes une somme et tu es bien obligé de réfléchir à la manière d’organiser tes repas. Tu as besoin de te faire plaisir donc tu vas aller au petit restaurant du coin 2 jours par semaine, 2 repas préparés chez soi 1 jour, 1 formule sandwich 1 jour. Ton budget (liquide) te donne la répartition. Demandes à un étudiant comment il fait en fin du mois quand le portefeuille est vide (nouilles à volonté car on en trouve à 1,5 euros le kilo …).

    Moins on a d’argent et plus on devrait payer en liquide !

  • FredericB 19 février 2011, 23 11 08 02082

    Je ne suis que partiellement d’accord.
    Le responsable c’est plutôt l’euro. Aujourd’hui qui a réellement conscience de cequ’il a entre les mains ?
    20€ semblent une petite somme. Alors que c’est environ 130 FF. Un restaurant à 130 FF c’était un très bon restaurant. 20 € aujourd’hui c’est un chinois ou un japonais. Il faut compter plutôt 30€.
    Les exemples sont nombreux
    Personnellement je n’ai pas de liquide sur moi. Je tire très peu d’argent car :
    – je n’achete plus ou peu de magazine
    – je paie mon repas en tickets restau ou je me cuisine ma bouffe du midi

    Je dirais même que posséder de l’argent liquide incite à la dépense. Tandis que si vous n’avez qu’un CB vous n’allez pas acheter des bricoles avec.

  • Gilles (Objectifs Liberté) 20 février 2011, 11 11 47 02472

    @Frédéric :

    En effet le passage à l’euro a été mortel pour le consommateur malgré les mensonges des politiques sur le sujet. Aujourd’hui avec 20 euros tu n’as plus rien, ce qui veut dire que l’inflation réel est très au dessus de celle calculé par l’INSEE. Idem bien sur pour l’immobilier quand les gens disent : c’est une affaire c’est 250000 euros … Je crois que la majorité des gens et les politiques ont complètement perdu le sens des réalités sur la valeur de l’argent et comme tu le soulignes le passage à l’euro est sans doute une des causes.

    Ton point de vue sur la carte bancaire est intéressant. En effet on n’achète pas une babiole avec sa carte bancaire mais on paie ses achats au supermarché, les restaurants le midi, … et on n’hésite pas à charger la note alors qu’en prenant une somme fixe dans un portefeuille pour tenir la semaine et en adoptant une discipline stricte (plus d’argent plus de dépense) je t’assure qu’on dépense moins.

  • Fab 27 février 2011, 17 05 33 02332

    Je rejoins Frederic, en passant à l’euro plein de prix ne nous choquent pas alors qu’en franc on aurait déjà sauté au plafond. L’essence par exemple, qui paierai 10 francs pour une litre ? alors que 1€50 ça passe tellement mieux, pareil pour le pain, et c’est aussi valable pour les gros chiffres, une maison à 250 000 euros c’est « une affaire » de nos jours alors qu’il faut se rendre compte que ça fait 1 million de francs…

    Pour en revenir au liquide j’en utilise très peu et j’avoue qu’a chaque fois que je paye par carte (genre au supermarché) je regarde rarement le montant, pareil quand je fais le plein, je me dis toujours « a quoi bon me faire mal en regardant le prix alors que je suis obligé d’avoir de l’essence dans ma voiture… et repasser au liquide pourrait me mettre une petite claque 🙂

  • David 27 février 2011, 21 09 15 02152

    @Fab, je pense que tu voulais dire une maison à « 150 000 euros » 😉

    Pour ma part, je favorise au maximum la carte bleue. Je pense comme Frédéric que les espèces m’incitent plus à acheter. En fait, la carte bleue me permet de tracer toutes mes dépenses et de mieux gérer mon budget, alors que les dépenses en espèces restent cachées…

  • Tan 28 février 2011, 20 08 47 02472

    Le passage à l’euro j’ai effectivement constaté une différence (à l’époque j’avais de l’argent de poche et presque 18 ans) mais j’y ai pas trop fais attention. Mais en effet les prix sont très élevés par rapport au salaire en général pas seulement pour l’immobilier.

    Le paiement en liquide c’est pas ma tasse de thé car je trouve la carte bleue trop pratique et je n’aime pas avoir trop de cash sur moi. En plus c’est pratique niveau des comptes quand tu regardes les relevés tu comprends tout de suite ou tu as claqué ton fric. Me trimballer avec 100 euros sur moi, noter les dépenses si je veux contrôler c’est trop contraignant. Payer en liquide n’est donc pas aussi bien que tu le dis de mon point de vue face à la facilité qu’offre la carte bleue et en plus on n’est pas obligé de la faire chauffer tout le temps ! On peut se contrôler quand même.

  • Lea 3 mai 2011, 11 11 55 05555

    Eh oui notre fameuse CB a réussi à nous rendre accro !
    J’utilise beaucoup plus la CB que non pas le liquide pour une question de pratique.
    J’ai déjà testé sur quelques semaines le fait de ne payer qu’en liquide et j’ai eu l’impression que je me rends plus compte de la valeur de l’argent en manipulant que des billets ou pièces même si c’est très dur de se tenir au budget qu’on se fixe.

    @David @Tan On peut tenir ses comptes correctement en utilisant que le liquide, il suffit de demander des reçus partout où l’on achète. Ce n’est pas aussi rapide que sur un relevé de compte mais tout à fait réalisable.

    La CB a complètement bouleversé nos comportements d’achat et faire machine arrière serait impossible pour la plupart d’entre nous

  • Gilles (Objectifs Liberté) 4 mai 2011, 8 08 33 05335

    @Fab : je suis comme toi, le paiement en liquide nous remets les pieds sur terre. Je me souviens des prix en francs et les hausses de prix sont colossales (le prix des légumes par exemple). Je n’ai pas de voiture donc je ne me rends pas compte pour l’essence (mais tant mieux !) par contre les prix des transports en commun augmente et ce n’est pas prêt de s’arrêter.

    @David : entre la carte bleue et le paiement en cash mon choix est vite fait mais ton argument est bon pour celui qui sait gérer son budget et se contrôler. J’ai fais un budget pendant 3 mois pour comprendre mes dépenses et ça ne m’a pas gêné de payer en liquide, je notais tout. Pour les cartes je peux t’assurer que c’est mortel surtout quand ‘c’est couplé avec des réserves de crédit !

    @Tan : tu as un salaire raisonnable et tu n’es pas dépensier donc la carte bancaire te convient mais penses aux acheteurs compulsifs, pour eux c’est un piège à sous.

    @Lea : la CB c’est pratique mais payer en liquide c’est vraiment reprendre le contrôle sur son argent et aussi pour tout me monde :

    N’oublions pas une petite chose : en payant en carte bleue vous prenez une partie de votre achat pour le donner à la banque qui vous assure une certaine sécurité (pour l’acheteur et le commerçant). Les banques avaient il y a quelques années lancer Monéo qui avait pour but de capter une grosse partie des transactions en liquide pour en prendre un « petit » pourcentage. Cela n’a pas marché heureusement car pour moi cela ne servait à rien sinon à mettre la main sur un gros paquet de fric. Payer avec de l’argent papier c’est donc aussi refuser certains abus des banques. Finalement l’argent papier représente une forme de liberté (transaction non tracée).

  • Julien 23 juin 2011, 23 11 40 06406

    Un autre avantage du liquide est d’être totalement anonyme.

    Je ne pousse surtout pas à la paranoïa mais certains trouvent parfois très agréable de ne pas pouvoir remonter leur dépenses au centime près : que ce soit par « légèreté » personnelle ou pour éviter d’avoir une boite faire des analyses de consommation sur notre dos.

    Et puis suivant les achats, ça vaut mieux :-).

    PS : désolé de « remonter » un peu cet article, mais c’est ma soirée d’exploration alors je me gène pas de creuser un peu les blogs sur lesquels je tombe ;-).

Leave a Comment

This site uses KeywordLuv. Enter YourName@YourKeywords in the Name field to take advantage.

*