≡ Menu

Onzième objectif : Vis dans une logement plus petit

Alors que certains rêvent d’une grande maison ou d’un grand appartement, force est de constater que vivre dans un petit logement (achat ou location) présente de nombreux avantages. Si l’on souhaite vivre dans un 70m2, on prendra par exemple un 50m2 avec une pièce de moins. Le « manque d’espace » force à la réflexion. C’est lorsque l’on est dans le besoin que l’on est obligé de créer de nouveaux systèmes d’organisation.

Choisir un petit logement, c’est s’obliger à réfléchir sur l’ensemble des équipements et objets de son lieu de vie. C’est l’occasion de faire un grand ménage pour jeter, donner, vendre les possessions inutiles et/ou encombrantes. C’est pour chaque objet se poser la question : « En ai-je vraiment besoin?« . L’objectif est d’arriver à ne conserver que les objets essentiels (utiles ou donnant un haut niveau de satisfaction) pour disposer d’un logement dépouillé du superflu. Et bien souvent en procédant ainsi, on fait d’un petit logement un grand en utilisant quelques astuces d’aménagement et de décoration.

Les avantages d’un petit logement sont multiples, et permettent une économie aussi bien de temps que d’argent :

  • La taxe d’habitation et la taxe foncière dépendent de la taille du logement, donc vivre dans un petit logement fait économiser des impôts. Et les impôts locaux ne vont pas en diminuant car l’état se désengage de ses obligations sur les régions, départements et communes. En effet dans certaines villes de France la somme des deux taxes pour un propriétaire de pavillon tourne souvent autour de 3000/4000 euros par an.
  • L’organisation mis en place pour faire tenir dans un petit logement l’ensemble de ses possessions permet de gagner un temps précieux car on sait immédiatement ce que l’on a ou pas dans son logement, sans perdre de temps à chercher et à fouiller partout. Qui n’a pas une cave ou un garage pleine de cartons dont on ne se souvient plus vraiment ce qu’il y a dedans ?
  • Le loyer (location) ou le remboursement du prêt (achat) est moins élevé. Avec la crise (entretenue) de l’immobilier, les prix deviennent prohibitifs et grèvent le budget de nombreux ménages, donc se contenter d’un logement petit mais mieux organisé représente une économie importante.
  • Le minimalisme matériel force à une vie plus simple (voire décroissante), plus spirituelle. Donc, disposer de moins d’objets pour pouvoir vivre dans un logement plus petit, mais avec de l’espace, peut provoquer un retour vers une certaine spiritualité. La forme de minimaliste ultime est une cellule de moine avec une table, un lit, une chaise mais là c’est encore un changement de philosophie !
  • Le ménage et le rangement prennent moins de temps. Dans les grandes villes, la poussière arrive à vitesse grand V et nettoyer un studio ou un quatre pièces, ce n’est pas tout à fait la même chose.

Vous noterez que je parle de logement car ce principe s’applique aussi bien à un appartement qu’à une maison, même si l’appartement à ma préférence car il y a une mutualisation des frais entre les copropriétaires. L’important est que le logement tout en étant petit et bien agencé, soit tout de même de taille raisonnable pour le foyer qui le compose. Petit ne veut pas dire minuscule !

{ 9 comments… add one }
  • steven 29 septembre 2010, 22 10 54 09549

    Etonnant que personne n’ait réagi à ce sujet ! En tout cas moi je suis totalement d’accord. Etre contraint financièrement à loger dans un appartement petit ne présente pas que des inconvénients ! Il faut être plus malin, c’est tout !

  • Gilles (Objectifs Liberté) 10 octobre 2010, 14 02 13 101310

    @steven: moi aussi je suis surpris qu’il n’y ait eu aucune autre réaction à cet article, car je pense que c’est un des principaux objectifs pour véritablement changer sa vie que de vivre dans un petit logis. Ceux qui veulent un appartement (ou une maison) pas cher à la location ou à l’achat doivent désormais réfléchir différemment. La folie immobilière doit également nous donner l’occasion de réfléchir à nos vrais besoins. Un petit logement c’est une bénédiction : moins de ménage, moins de taxes d’habitation, plus d’ingéniosité, moins d’encombrants. Cela entraîne une vraie réflexion globale sur le thème de nos possessions.

  • Martin 5 avril 2011, 23 11 57 04574

    Oui mais cela entraîne aussi des inconvénients: stress plus important ou tension (si on n’a pas assez d’espace vital), moindre possibilité d’inviter des amis… Il faut pese rle pour et le contre je pense non?

  • Gilles (Objectifs Liberté) 6 avril 2011, 23 11 18 04184

    @Martin : tu as raison il faut peser le pour et le contre. Comme tu le soulignes dans un appartement plus petit il semble moins pratique d’inviter des amis encore que l’organisation de l’espace joue un rôle considérable. Quand je recommande de vivre dans un espace plus petit ce n’est pas que j’aime les espaces exigus mais qu’en faisant ainsi on est obligé de gérer efficacement l’occupation de l’espace. Il y a des cas (et j’ai des preuves !) ou tu as plus de place disponible dans un petit appartement bien organisé qu’un grand ou c’est le bordel. Pour ce qui concerne le stress et les tensions cela dépend avec qui tu vis d’ailleurs si c’est une petite amie c’est une bonne idée pour voir si elle a bon caractère ou non.

    Je récapitule les avantages de prendre une surface adaptée à ses besoins et plutôt petite :

    – Couts réduits (loyer/emprunt, impôts fonciers et taxe d’habitation, chauffage, équipements)
    – Organisation (force à l’optimisation de l’espace)
    – Entretien facile (ménage, décoration, rangement)

    Regardes cette vidéo sympa sur un petit appartement avec des optimisations incroyables à Hong-Kong fait par un architecte : http://www.youtube.com/watch?v=Lg9qnWg9kak

  • Tommy from Partage de fichier 16 juillet 2011, 7 07 20 07207

    Une autre maniere de se rendre compte qu’au final on peut vivre avec tres peu est de voyager/vivre a l’etranger. Je suis en voyage depuis 5 mois avec un sac a dos (total:10 kilos), avec vetements, choses de premiere necessite et meme matos de travail (ordinateur portable et quelques bricoles).

    Aussi, le fait de demenager frequemment dans d’autres pays fait reflechir: est-ce que j’ai vraiment besoin d’une bibliotheque de 2000 livres? (en sachant qu’il va falloir demenager ca dans un an) Ou est-ce que finalement, on ne pourrait pas juste emprunter des livres a la bibliotheque? Est-ce que j’ai vraiment besoin de 10 types de poeles differentes? Non, 1 ou 2 suffisent. Ca force vraiment a se poser la question: « est ce que j’ai vraiment totalement besoin de ca? » avant d’acheter quelque chose.

  • remi 8 novembre 2011, 19 07 17 111711

    Je vis dans un 17m carre , et l argument du stress et du fait de ne pas pouvoir inviter des amis est un leurre , ( bon ok y a un seuil j ai vecu dans un 11m carre pendant un an la c etait petit ) ,j ai un ameublement minimal et versatile qui me permet de reorganiser mon interieur rapidement :canape convertible tres confortable ou on peut dormir a 3 personne sans etre gener , bureau etant compose d une planche et deux treteaux ( esthetique quand meme bois laque noir ) , 2 chaise pliante 2 tabouret et deux table basse , je peut donc si j invite des amis replier le canape , mettre le bureau et les treteaux contre un mur et quand les ams ne sont pas la replier les chaises , j ai deja fait des soiree avec plus de 20 personnes sans probleme ( d espace , pas de voisinage 😀 ) .

  • Calie 8 octobre 2013, 9 09 29 102910

    Je viens de « tomber » sur ce site 🙂

    Pour ce qui est de mon expérience personnelle, le choix d’un logement plus petit que ce que les gens ont de coutume nous offre une jolie petite vie de famille. Les loyers en Suisse sont très élevés. Nous ne dépensons donc pas la moitié de notre salaire pour notre logement :). Cela facilite financièrement les sorties, les rapprochement entre frère et soeurs…

    Nous pouvons partager nos valeurs avec nos enfants, partager nos activités, chacun ne s’isole pas dans une chambre et la plupart des jeux, coloriages et autre se font au salon, dans notre petite pièce commune!

    Notre logement a une taille raisonnable : 50m2 pour 5 🙂 les filles ont une chambre et le petit bonhomme a la sienne, nous nous avons fait le choix de dormir dans le salon. On a parfois des remarques sur notre CHOIX de vie, les gens ont du mal à comprendre…. Notre famille également… Mais nous sommes ici pour que les « mentalités » changent!

    Salutations.

  • Sylvaine 28 août 2016, 17 05 40 08408

    Je viens de lire cet article… qui est valable quand on habite en ville et qu’on est une ou deux personnes. J’habite dans la campagne angevine, j’ai une grande maison qui a hébergé bien des enfts. Elle va être trop grande quand on va être à la retraite dans deux ans. Mais je ne déménagerai pas pour rien au monde. Nous apprécions le terrain d’un hectare avec nos 4 ânes dedans. (cette sensation de grand espace, d’air… on respire) J’aurai bcp de mal à me retrouver en ville, dans un p’tit logement, dans le béton, à supporter les voisins.

  • Martin KURT 30 août 2016, 8 08 31 08318

    @Calie: je pense que tu as raison. J’ai toujours trouvé cela ridicule (sauf quand ce n’est pas possible de faire autrement) de mettre la moitié des revenus dans un loyer. A quoi ca sert? Devenir un esclave de la pierre? Mieux vaut savoir vivre non?

Leave a Comment

This site uses KeywordLuv. Enter YourName@YourKeywords in the Name field to take advantage.

*