≡ Menu

Le déclic

Il existe parfois un moment dans notre vie où une prise de conscience de notre situation réelle va provoquer un déclic qui peut transformer notre existence. Une forme d’acuité apparait et peut provoquer de grands changements dans notre mode de vie. Je parle de déclic, mais pour certains c’est plus progressif (peu importe en fait).

Notre éducation, nos fréquentations et la société nous formatent. Nous sommes le produit de notre environnement et sans même nous en rendre compte, nous sommes devenus les acteurs d’une vie que nous ne contrôlons pas dans un système qui nous aveugle. Une telle phrase m’aurait franchement fait sourire auparavant, mais à présent je suis bien plus conscient du monde qui m’entoure. Quand j’étais plus jeune, je pensais que l’humain a son libre arbitre et qu’il décide avant tout par lui-même; c’était sans compter le conditionnement dont nous sommes victimes. Notre société et notre économie basées sur la consommation ont modelé nos comportements sans même que la plupart d’entre nous en soyons conscient. Il faut véritablement se déconditionner. C’est très difficile car l’homme a des instincts grégaires (il vit en groupe) et de ce fait il subit la pression sociale via ses congénères !

La lumière d'une ampoule électrique

La perception du monde que nous avons du monde qui nous entoure est bien souvent erronée. C’est une interprétation qui dépend de notre éducation à l’école et à la maison, de notre système social et de l’information que nous recevons des principaux médias. Au fur et à mesure des années toutefois, avec l’expérience et l’observation, nous nous améliorons tout au moins pour les plus curieux d’entre nous. Car pour progresser, il faut être curieux et douter. Et à force de s’informer, de réfléchir, d’analyser, le déclic se produit. « Je veux changer de vie », « Je suis à bout », « Ma vie ne me convient pas », « J’ai un boulot de con » sont autant de petites phrases qui indiquent que le changement pourrait avoir lieu. Je dis bien « pourrait » car il ne suffit pas d’être conscient d’un problème pour en comprendre l’origine et ensuite pour y trouver une solution. De plus trouver une solution implique une réflexion supplémentaire et pas mal d’actions. Malheureusement agir n’est pas si facile et beaucoup abandonne à cette étape.

Pour ma part le déclic a eu lieu en 2007/2008. Ce fut un déclic progressif qui a changé ma manière de voir le monde sur presque tous les sujets : vision du notre société, travail, investissement, relations hommes/femmes, mode de vie. La somme de mes expériences personnels et la lecture de plus d’une centaine des meilleurs ouvrages concernant principalement la simplicité, la santé, l’investissement et le développement personnel m’ont ouvert les yeux en moins d’un an.

Et on se dit : « Zut, j’avais pas compris grand chose au monde qui m’entoure et je m’y suis mal pris ». Que d’occasions ratés, mais bon on repart avec un œil neuf sur notre situation car on a déjà atteint grâce à ce déclic un certain niveau de conscience. Le changement qui peut s’imposer réside ensuite dans l’action, précédée d’un bon plan cela va sans dire. Mais le déclic est la première étape. Il faut sortir de la matrice pour commencer !

{ 6 comments… add one }
  • gunday 12 septembre 2012, 9 09 00 09009

    Bonjour,
    article très intéressant, je me suis d’ailleurs reconnu dans la prise de conscience.

    Par contre, je pense qu’il faut beaucoup de courage pour aller à contre courant, tant la pression est forte pour nous ramener dans les normes.

    Bon courage à tout ceux qui ne suivent pas la voie qu’on leur imposent!

  • fabrice from tour du monde 12 septembre 2012, 15 03 45 09459

    Mince, j’ai cru que tu allais parler de la bd de Manara:-)

    Tu sais, c’est dur pour les humains de se remettre en cause, de douter, de chercher d’autres voix, d’être curieux. J’en connais pas tant que cela qui sont comme cela…

  • Cécile 12 septembre 2012, 19 07 29 09299

    J’ai écrit un billet il y a exactement un an, qui avait exactement le même titre ! Comme quoi… les expériences sont souvent similaires.
    Il faut sortir de la matrice, oui, remettre en question ses habitudes et ses croyances (dur dur parfois), et ne pas avoir peur de ramer à contre courant. C’est plus facile d’ailleurs de ramer a contre-courant quand on peut bénéficier du témoignage d’autres personnes qui font à peu près les mêmes choix.

  • Christian 13 septembre 2012, 7 07 40 09409

    Ton article me parle bien Gilles !
    Moi aussi, comme Fabrice j’ai cru que c’était la BD de Manara
    -ça alors, ce n’était pas ça !

    En fait c’est si vrai, il faut apprendre à penser en dehors des normes recréer son propre système de pensée, et pour cela chaque étape nous fait progresser davantage.
    Personnellement pour prendre conscience l’hypnose m’a été d’un grand secours (chacun sa méthode)

  • M-C from abdos homme 13 septembre 2012, 20 08 01 09019

    L’Homme évolue en société et est donc par conséquent conditionné dès son plus jeune âge. Que ce soit à la maison, dans la cour, dans la rue, dans les transports en commun; l’Homme est régis par ça morale, résultat de son conditionnement. Et en général, le déclic ce passe quand on est pas à l’aise avec certaines règles; en tout cas, ça a été mon cas.
    Le plus dur est toujours de se défaire de ses habitudes passées pour aller de l’avant et en même temps correspondre aux critères pour ne pas se trouver au rang des marginaux.

  • Maria 20 septembre 2012, 8 08 04 09049

    On a je pense tous un petit moment de lassitude qui arrive avec l’age. Ai je vraiment eu la vie que je voulais, ai je bien éduqué mes enfants, que ferais je quand ils seront partis ? Bref depuis quelques années je réfléchis alors qu’avant je vivais sans me poser de question assurant la gestion du quotidien. Il y a eu une prise de conscience depuis et je m’interroge sur ma vie et la vie en général. Mais ce n’est pas parce que la vie qu’on a ne nous plait pas, ou tout du moins nous parait manqué de sens, que l’on sait pour autant ce que l’on veut en faire.

Leave a Comment

This site uses KeywordLuv. Enter YourName@YourKeywords in the Name field to take advantage.

*