≡ Menu

Contrôler son destin

« Contrôles ton destin, ou quelqu’un d’autre le fera à ta place » a dit un jour Jack Welsh, l’ancien patron de General Electric. J’ai d’ailleurs travaillé deux ans dans cette société et leurs méthodes de management m’ont pas mal appris. La phrase à la mode de la société était : « On ne vous garantit pas un emploi mais on vous garantit l’employabilité« . Cette phrase me plait bien car elle décrit une réalité aujourd’hui : il est quasi impensable d’imaginer faire carrière toute sa vie dans la même société et la seule protection contre le chômage ce sont vos compétences (et peut-être sans doute un bon réseau de relations !). Il suffit d’ouvrir son poste de télévision (pas trop quand même) et de constater la détresse des employés peu qualifiés licenciés à l’age de 50 ans. Donc il faut penser très tôt à son avenir en général, ceci incluant d’ailleurs d’autres paramètres que son seul emploi.

Tout le monde souhaite une vie meilleure, bien que la plupart des gens ne soient pas forcément capable de définir ce qu’un une vie meilleure ! Pour contrôler son destin, il faut donc savoir ce que l’on veut. Ceci peut se résumer à trois questions :

  1. Qu’est que je veux être ?
  2. Qu’est ce que je veux avoir ?
  3. Qu’est ce que je veux faire ?

Choisir Sa voie

Si vous arrivez déjà à répondre à ces trois questions, alors vous êtes capable de vous fixer des objectifs. Contrôler son destin (dans une certaine mesure car tout n’est pas contrôlable) passe par l’établissement de ces objectifs. Certains vous diront de les chiffrer et vous donner une date buttoir pour renforcer votre engagement.

Il y a pas mal de choses que l’on ne contrôle pas mais on peut tout de même agir sur d’autres. Le but de ce blog est la liberté. J’ai donc pour objectif d’avoir une vie plus libre mais pour cela je dois faire des choix. Faire un choix, c’est souvent faire un arbitrage. Le problème de la plupart des gens c’est qu’ils ne savent pas arbitrer pour améliorer leur vie. Ils veulent à la fois l’indépendance financière et la grande maison avec jardin payée sur 30 ans à crédit ! Ils veulent la liberté mais choisissent une activité salariée avec de nombreuses contraintes. Je ne suis pas un fanatique du développement personnel mais il est évident qu’une réflexion sur son mode de vie, son impact par rapport à ces objectifs de vie et notre destinée s’impose. Par exemple :

  • Si vous fumez 2 paquets de cigarettes par jour, ne soyez pas surpris d’avoir le cancer 20 ans plus tard.
  • Si vous avez une grande maison et deux voitures, ne vous étonnez pas de n’avoir aucune économie.
  • Si vous regardez la télévision tous les soirs au lieu d’apprendre de temps en temps, à 50 ans vous ne saurez plus faire que ce que vous faites au travail.
  • Si vous mangez trop, vous grossissez.

Je sais c’est bête, mais pourtant tant de gens se laissent piéger et regrettent ensuite. Inutile de regretter donc, il vaut mieux agir dans le sens de ces objectifs et devenir maitre de son destin.

{ 7 comments… add one }
  • Olivier 10 octobre 2010, 8 08 36 103610

    Bonjour Gilles,
    Tout à fait d’accord avec ton article. j’ajouterais une quatrième question à la suite des 3 que tu poses dans ton article : « Suis-je prêt à en payer le prix ? » (prix, pas au sens financier mais dans un sens plus général). J’aime bien la deuxième partie de ton article. Effectivement, on fait souvent des choix qui sont en contradiction avec nos vraies envies. Je crois qu’une bonne partie de ces choix sont liés à un manque de réflexion personnelle et à une peur / paresse de vouloir nager à contre-courant des autres.

  • Gilles (Objectifs Liberté) 31 octobre 2010, 11 11 01 100110

    Olivier (ton site est pas mal), en effet prendre un peu plus de contrôle sur le cours de sa vie exige des efforts qui peuvent être intellectuels, physiques, financiers ou autres. C’est difficile en plus de son travail, de ses obligations familiales et quelquefois de sa santé de voir plus loin et de faire encore des efforts pour contrôler sa vie, voire même la changer.

    Comme tu le dis toi aussi, il est dur de contrôler son destin en prenant une direction différente de celles de sa famille, ses amis, de ses collègues. La pression sociale peut être extrêmement forte.

    Ma méthode serait plutôt de prendre quelques heures de réflexion par semaine, et d’introduire de petit changement dans ma vie pour essayer de mieux la maitriser. Pour moi le changement le plus important est sans doute de m’être relativement détaché d’un quelconque attachement pour les biens matériels petit à petit.

  • Yoann Romano 8 janvier 2011, 21 09 12 01121

    Je recommande aussi de se poser une autre question : qu’est-ce que je veux RESSENTIR ?
    En effet les réponses des autres questions découlent souvent de cette dernière, car on veut être quelqu’un de connu pour ressentir un sentiment d’importance par exemple, ou alors on veut faire une activité différente pour être respecté. La plupart de nos décisions sont donc motivées par nos émotions. Idem pour le marketing où l’on va acheter un produit pour se sentir mieux dans notre peau, être plus heureux, etc.

    Yoann

  • Martin 14 février 2011, 6 06 47 02472

    L’idée abordée dan cet article est intéressant, mais les exemples (fumer, maladie, TV, inculture) gagnerait a être développé je trouve. Et surtout, comment trouver le courage de ces décisions. N’hésite pas a publier un article sur la courage, la persévérance ou la stratégie…

  • Gilles (Objectifs Liberté) 14 février 2011, 18 06 51 02512

    @Yoan : je ne vais pas aussi loin dans mon raisonnement. Je ne me pose pas la question des émotions mais du résultat à atteindre point. Je cherche juste à mener une vie plus simple et non à m’analyser trop en détail (de mon point de vue une perte de temps et d’énergie). C’est dans ce sens que l’article a été écrit pour faire prendre conscience qu’il est nécessaire d’exercer un niveau de contrôle sur sa vie (\Contrôles ton destin ou quelqu’un d’autres le fera à ta place\ Jack Welch)

    @Martin : en fait le principe des articles et de faire réfléchir et d’entraîner une ou des actions concrètes. Développer m’entraînerait dans d’autres considérations plus liés au développement personnel. Contrôler mon destin me permet d’arriver au deux objectifs (de vie) que je me suis fixé : indépendance financière et simplicité. Je ne me sens pas capable d’écrire des articles sur le courage, la persévérance ou la stratégie (voir le site de Yoan qui est plus spécialisé sur ces thèmes).

  • Auto 2 mars 2011, 11 11 15 03153

    Bonjour,

    Je trouve votre article très intéressant, mais pour cela je pense que les personnes doivent accepter de se remettre en cause. On peut se poser des questions mais si la réflexion n’est pas la, il est inutile de se poser ces questions.
    Les personnes résonnent de manière trop compliqué et sautent des étapes.
    Simplicité et tranquilité 😉

  • Olivier Dorget 15 août 2014, 22 10 53 08538

    Merci pour votre article.
    Prendre sa vie en main, changer de vie ne sont pas
    des actes qui sont donnés à tout le monde. Il faut le
    vouloir. Beaucoup de personnes s’enfoncent dans la
    routine et le confort.
    La liberté est une question de choix 🙂

    Olivier

Leave a Comment

This site uses KeywordLuv. Enter YourName@YourKeywords in the Name field to take advantage.

*