Ce que nous apprennent les guerres actuelles au Moyen-Orient

par GillesF

Le moyen orient s'est enflammé avec des changements de régime et des guerres. Lorsque l'on regarde les journaux télévisés, tout semble limpide : le peuple lassé par les dictatures et l'injustice se révolte laissant la place à des gouvernements démocratiques. C'est tellement beau ... et surtout tellement faux !

Pourquoi faux ? Car les guerres en Lybie ou Syrie n'ont rien à voir avec des guerres pour la démocratie. Ce sont des guerres visant à prendre le contrôle d'une région ayant une grande importance stratégique autant d'un point de vue politique qu'économique. Ces guerres sont clairement soutenues (voire déclenchées) par les états-unis et certains gouvernement occidentaux. En armant des rebelles, qui sont d'ailleurs des combattants islamistes pour la plupart, ils espèrent changer les gouvernements en place avec les risques que cela comporte et au mépris de la population civile de ces pays.

Pour justifier la guerre, les gouvernements occidentaux "démocratiques" se targuent d’ingérence humanitaire ou veulent imposer la démocratie. Car imaginez un président dire : "On part en guerre contre X pour s'emparer de son pétrole, installer des bases militaires ou contrôler la région". Tout cela s'appelle de la manipulation de l'opinion relayée par la télévision de manière involontaire (enfin on l'espère).

Ce qui est finalement curieux, c'est que ces régimes dictatoriaux (certes largement imparfaits) avaient assuré une certaine prospérité économique (et en avaient fait profité leurs peuples contrairement à certains dictateurs africains), un droit des femmes acceptable et une certaine liberté de culte.

Pour ceux qui ont des doutes sur la réalité de l'origine de ces guerres, je leur conseille de visionner l'entretien du 2 Mars 2007 de l'ancien général US Wesley Clark qui indique que le plan du gouvernement américain est de prendre le contrôle de 7 pays (Irak, Syrie, Liban, Lybie, Somalie, Soudan, Iran). C'est bien parti ! Sauf que la Chine et la Russie commence à s'en inquiéter. Dans le cas de la Syrie, la Russie apporte un fort soutien militaire pour éviter de voir les américains contrôler la région et rien n'est joué. Le numéro 4789 du Canard enchainé contient d'ailleurs un excellent article sur cette manipulation, "Formation accélérée d'insurgés syriens", qui indique que la CIA livre de l'armement lourd aux rebelles.

Char détruit en Irak

Au sujet de ces trois pays du Moyent-Orient ayant connus une guerre pour le moins injuste (j'inclus l'Irak même si c'est plus ancien) :

  • Irak : avec le recul, on connait à présent la vérité sur l'Irak qui a été l'allié des occidentaux pendant de nombreuses années en servant de contre-pouvoir à l'Iran. Mais Sadam Hussein a été un peu trop loin en envahissant le Koweit. Il s'est révélé un allié peu facile à contrôler. La deuxième guerre d'Irak, mené sous un faux prétexte de protection des états-unis face aux armes de destructions massives (qui n'existaient pas) et de terrorisme (aucun lien entre Al Quaida et Sadam Hussein pourtant) a permis de mettre main basse sur un pays plein de pétrole. Visionner par exemple la vidéo de Madeleine Albright par rapport à la question d'une journaliste américaine qui lui demande si ça valait le coup malgré le demi-million d'enfants mort, stupéfiant.
  • Lybie : Clairement, chasser un dictateur qui était rentré dans le rang et qui a planté sa tente à l’Élisée en étant accueilli comme un prince par le président de l'époque c'est curieux, sauf quand on sait que la Lybie est le quatrième producteur de pétrole du continent africain et qu'un des projets de Kadhafi était d'essayer d'introduire une monnaie or à la place du dollar. La suite tient du rocambolesque, car on part d'une mission de protection supposée des civils en Lybie avec résolution de l'ONU pour en finir par une opération de guerre afin de faire tomber un régime, hallucinant ! On peut ne pas aimer le personnage qui a quand même fait sauter un avion de ligne (attentat de Lokerby) en représailles à une attaque sur son QG et qui semblait avoir une grande "passion" pour les femmes. Mais de là à financer et armer des groupes islamistes pour faire tomber le régime. La réaction de Christian Graeff, ancien ambassadeur français en Libye, suite à l'assassinant de Kadhafi est riche d'enseignement.
  • Syrie : la guerre fait rage en Syrie au moment où j'écris ces lignes et l'armée syrienne semble très bien équipée et préparée. La bataille n'est pas jouée car la Russie ne veut plus laisser les américains maitre du jeu et ravitaille le régime en place avec des armes (voir l'article du Figaro), tout comme les américains approvisionnent les insurgés.

Ces guerres installent le chaos au détriment de la population civile laissée à l'abandon (malgré le fait que l'on ait soit disant fait la guerre pour la protéger). Ce qui se passe dans ces pays affectera notre futur sans aucun doute. La guerre pour le contrôle des terres et des ressources a commencé. Les démocraties en sont-elles vraiment quand elles vont faire la guerre sans avoir demandé une quelconque approbation de leur population ? Heureusement pour nous Jacques Chirac a refusé la deuxième guerre en Irak. Mais quelles leçons pouvons nous vraiment ces événements ?

  • La télévision ne décrit pas forcement la réalité, c'est un média formaté qui a pour but de faire de l'audimat. L'information vient des journaux (indépendants) et d'internet. On le savait déjà avec les chiffres truqués de l'inflation et du chômage. Le citoyen moyen est totalement désinformé (surtout pas informé).
  • Un état peut se comporter comme un voyou. Tuer n'est pas un problème pour un gouvernement alors qu'un individu qui tue sera sévèrement condamné.
  • Les gouvernements ne gouvernent pas toujours pour le peuple mais pour lui-même et les intérêts de certains lobbys. C'est d'ailleurs dramatiques aux USA.
  • Faire la guerre coute cher, devinez qui paie l'addition. Dans un contexte de crise, ce n'est sans doute pas la meilleure chose à faire.
  • Si on nous manipule sur ces guerres, et bien imaginez le reste. Je pense en particulier à la crise économique en Europe qui est bien plus grave que ce que la plupart des médias et nos gouvernements nous indiquent.

Pour ceux qui s'interroge sur la pertinence d'un tel article sur le blog, je rappelle que c'est le blog de la liberté tout de même ET surtout que l'on doit vraiment chercher l'information en la recoupant sur des médias sérieux et libres. D'un point de vue économique cela montre également que le pétrole est une ressource vitale, dont le prix va augmenter (essence également) et entrainer des changements dans nos modes de vie. Ces guerres annoncent un futur plus trouble que l'on ne le croit et une récession économique profonde. Elle montre aussi le début d'un affrontement inévitable entre deux grands blocs : USA d'un coté et Russie/chine de l'autre.

Comprendre le fonctionnement du monde, les changements économiques et politiques futurs peut aider à se préparer efficacement dans ces choix de vie et d'investissement.

Cet article a été écrit par ...

– qui a écrit 183 articles sur Le blog de la liberté.

Informations concernant l'auteur sur sa page Google Plus

Contacter l'auteur

{ 11 commentaires… les lire ci-dessous ouen ajouter un }

Cécile août 8, 2012 à 22 h 17 min

Je partage ton avis, même si je ne le dis pas trop fort.

J’ajouterais qu’il y a d’un côté les intérêts occidentaux (pétrole, gaz…) auxquels s’ajoutent peut-être des intérêts religieux. Les pays qui s’embrasent sont des pays où les minorités religieuses sont relativement protégées (coptes en Egypte, les chrétiens d’Irak qui sont persécutés depuis la chute du dictateur) ou alors qui ont un Islam de tradition Chiite (Syrie et Iran), la CIA n’est donc peut-être pas la seule à fournir des armes. Mais bon malheureusement c’est difficile d’en savoir plus.

Ce qui me fait rire (jaune), c’est le traitement des dictateurs : Bachar El Assad est un salaud, mais au Bahreïn et en Arabie Saoudite, tout va bien.
Cela dit, j’ai l’impression que de plus en plus de gens sont conscients de la manipulation. Personne en France ne croit que nous sommes allés en Libye pour libérer un peuple…

Prochain article : l’Amérique du Sud ? ;-)

Gilles from Objectifs Liberté août 8, 2012 à 22 h 27 min

@Cécile :

Tu as répondu de manière détaillée et quelques minutes après la publication, mention spéciale pour toi !

Ce qui est gênant aussi c’est que nos propres gouvernements nous manipulent et nous font avaler de grosses couleuvres. S’ils nous mentent de manière aussi grave sur les guerres dans ces pays, ils peuvent nous mentir sur tout le reste (d’ailleurs ils ne s’en privent pas). Et puis dans certains forums, on voit la haine de certains commentateurs qui disent « Les occidentaux » au lieu de dire « Les gouvernements occidentaux », car il ne faut pas confondre le peuple et son gouvernement.

Pour s’informer lire le canard enchainé, courrier international et croiser les lectures sur le Web.

Fabrice from Prendre l'avion août 10, 2012 à 4 h 33 min

De toute manière, on nous montre qu’une partie de la réalité….La vie, c’est comme un oignon, il y a plusieurs cours. Si tu cherches, tu enlèves une peau et encore une autre…

FredericB août 10, 2012 à 11 h 56 min

Un article que j’aurais pu (du) écrire.
Un bref regard sur l’histoire nous montre que cela a toujours été ainsi.
Rome ne faisait elle pas la même chose ? Cf la guerre des gaules

Tu connais mon point de vue sur la question. Je reste convaincu que les prochains conflits seront liés à l’eau et aux ressources naturelles (énergie, métaux etc).

Gilles from Objectifs Liberté août 14, 2012 à 9 h 05 min

@Fabrice :

La réalité est souvent complexe et demande une analyse poussée donc la plupart des gens préfèrent avaler l’information qui n’en est pas et regarder des gens s’insulter et s’embrasser dans des lofts … Pour contrôler le peuple, donnez leur des jeux et du vin disait-on ! La guerre est partout au Moyent-Orient, la crise économique s’aggrave, heureusement y a les médailles des jeux olympiques sur toutes les chaines à audience …

@FrédéricB :

Je me doute que tu partages le point de vue de cet article vu que cela a toujours été le tien et que le pétrole c’est un peu ta spécialité. Pour ma part j’ai toujours compris que la surpopulation causerait de grands changement dans la douleur.

Je reviens aussi sur l’article bien sur pour dire que si les américains mènent la danse d’autres pays ne sont pas en reste (je vous laisse deviner lesquels).

Gilles from Objectifs Liberté août 19, 2012 à 18 h 02 min

Dernier épisode en date : un avion Air France préfère atterrir à Damas capital de la Syrie plutôt qu’au Liban à Beyrouth. Hallucinant en fait, on nous explique partout à la télévision que la Syrie est une zone ultra-dangereuse où le gouvernement en place massacre sa population, et on préfère y atterrir. A vous de juger :

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2012/08/16/97002-20120816FILWWW00410-vol-deroute-air-france-a-paye-le-plein.php

Sovanna Sek août 21, 2012 à 0 h 31 min

Bonsoir,

Au niveau boursier, les guerres du Moyen-Orient se traduit généralement par la hausse des commodities en particulier le pétrole. D’un coté, c’est tout bénef pour les majors énergétiques et ses actionnaires mais d’autre coté, les consommateurs occidentaux en pâtissent au niveau du pouvoir d’achat.
De toute façon, il faut se faire une raison que l’ère du pétrole bon marché est révolu du fait de la demande soutenue des pays émergents.

Cordialement,
Sovanna Sek de GenY Finances

Mon dernier article : http://geny-finances.blogspot.fr/2012/08/composition-portefeuille-geny-finances.html

Me suivre sur Twitter :
https://twitter.com/Sovanna_Sek

jskmad septembre 15, 2012 à 16 h 57 min

bonjour,
je confirme le points de vue de GILLES que je félicite au passage pour la pertinence de son article, et j’en profite pour vous donner un autre exemple parmi tant d’autres de notre gouvernement, il s’agit de l’affaire » des moines de tibehirin « pour laquelle le gouvernement s’est complétement fourvoyé en acceptant de se taire et d’approuver la version du gouvernement (si on peut appeler ça un gouvernement)qui on désigné les islamistes du GIA (dirigé par ce même gouvernement,et qui furent envoyés en FRANCE, lors des attentats du métro de paris en 95,car la FRANCE ,avaient dans un premier tant refusé le soutient demandé par ALGER)comme coupable de l’assassinat de ces pauvres moines à qui ils ont dans un premier temps coupés les têtes pour éviter une expertise qui confirmera qu’ils ont été tués par des balles (que seuls possèdent le gouvernement ALGERIEN et fourni par la FRANCE).

Nadia janvier 27, 2013 à 1 h 05 min

Effectivement, il s’agit de manipulation d’un côté, comme de l’autre. Et ça ne date pas d’aujourd’hui. Conséquence : tous les peuples en pâtissent. Les peuples arabes veulent la liberté, mais ils ne vont avoir que le chaos. Car les extrémistes wahhabites vont faire des massacres. D’un côté la barbarie, et de l’autre la volonté suprême de contrôler économiquement ces pays. Et tant pis si quelques otages occidentaux sont tués, ça vaut bien tout le pétrole et la soumission de tous ces arabes qui seront plus préoccupés à se faire la guerre entre eux, plus préoccupés à fuir l’injustice qui les guette que de vouloir profiter de l’argent généré par le pétrole de leur terre, qu’ils ne s’inquiètent pas en attendant les américains, les anglais et les européens seront là pour s’en occuper. Bien sur, l’islam est innocente des actes de ces extrémistes qui se prétendent d’elle. Ces individus qui propagent le faux ne représentent en aucun cas la religion musulmane. Quand à la naiveté des peuples arabe à vouloir la liberté… Comme vous avez pu le faire comprendre dans votre article, ce qui les attendent est au contraire désastreux ! Ainsi, comprenons bien au moins une chose : lorsque il y a deux pires, on choisit toujours le moins pire.

Gilles from Objectifs Liberté janvier 27, 2013 à 15 h 24 min

@Sovanna :

La vision boursière de la chose ! Mais oui le pétrole pas cher ce sera sans doute fini pour bientôt.

@ jskmad :

L’affaire des moines de Tibehirin n’est sans doute pas claire mais on a peu d’éléments quand même. Je ne peux donc me prononcer sur le sujet contrairement aux guerres au Moyen-Orient où on dispose d’informations précises permettant d’affirmer que c’est une grosse fumisterie. En tout cas, à l’ère de l’information, on est très désinformé par les plupart des médias officielles.

@Nadia :

Les peuples manipulés sont presque toujours perdants et un bon moyen de les manipuler c’est de les faire se détester pour diverses raisons d’ailleurs ce qui permet de les contrôler. Les gouvernements (les hommes politiques) savent très bien faire ça et usent avec intelligence de la manipulation.

Normalement la plupart des religions prônent l’amour et la compassion mais dans les faits c’est autre chose.

Gilles (Objectifs Liberté) mai 30, 2013 à 19 h 16 min

Petit complément d’information car la guerre en Syrie fait rage et menace d’une certaine manière l’équilibre du monde car les russes n’ont pas l’intention de laisser tomber cette partie du monde qui est intéressante géologiquement et financièrement. A présent mieux informé, il devient plus évident que les soit-disant révolutions sont bien organisées.

Après le bombardement israélien en Syrie et la livraison future ou déjà faire des missiles russes S300, il est sur que la situation devient une vraie poudrière. La folie de nos gouvernements sera bien entendu réglé par le peuple car les élites ne souffrent pas financièrement et ne meurt pas à la guerre … Et des gens qui n’ont rien demandé meurt tous les jours la-bas et la situation économique empire en Europe. Mais bon le mariage gay, cette grande avancée sociale – sociétale plutôt – est passé au forceps et a bien monopolisé l’actualité. Nous sommes vraiment dans la matrice …

Laisser un commentaire

This site uses KeywordLuv. Enter YourName@YourKeywords in the Name field to take advantage.

 

Article précédent :

Article suivant :