≡ Menu

Le budget d’un français en Chine

Bonjour à toutes et à tous, je vis actuellement à Beijing, en Chine. Je m’appelle Martin, j’ai 25 ans. Je suis diplômé d’un master en école de commerce et je suis web-entrepreneur. En gros, je crée des sites web sur la thématique du voyage essentiellement. Lorsqu’ils commencent à devenir populaires, je vends des espaces publicitaires dessus. J’adore voyager, c’est d’ailleurs pour cela que je gère principalement des sites de voyage. Je suis également l’auteur du guide « Améliorez votre pouvoir d’achat et faites vous plaisir« .

L’avantage d’un travail sur Internet est le fait que l’on puisse bosser d’un peu n’importe où sur Terre. Du moment que je suis connecté au web, je peux travailler normalement sans avoir à changer de travail. Je peux donc décider potentiellement de travailler depuis n’importe où, dans des pays où la vie ne coûte pas cher (avec un petit budget) ou sur une plage paradisiaque notamment, et de bosser comme je veux (ou ne rien faire, vu que je n’ai pas de chef).

Après ça c’est la théorie; en pratique, c’est assez différent. On a beau dire, mais travailler dans un parc ou sur la plage, c’est pas très productif. Bref, je bosse depuis mon bureau (ma chambre) chez moi et je fais ensuite une promenade dehors de temps en temps. Comme Mr tout le monde somme toute.

Une autre chose à savoir est que la notion de week-end ou de vacances n’existe pas quand on travaille pour soi. Oui il m’arrive de marcher dans un parc en milieu de journée s’il fait beau. Mais je travaille parfois jusque tard dans la nuit (notamment en raison du décalage horaire avec mes clients) et les week-ends également.  Quand je travaille, je suis un peu en vacances. Et quand je suis en vacances, je suis un peu au travail somme toute.

Enfin, même Mr tout le monde peut décider de bouger à l’autre bout du monde. C’est certes plus compliqué – nécessité de démissionner et de rechercher un nouvel emploi – mais c’est faisable, comme je le vois avec les nombreux français en contrat VIE à Beijing. Bref, bosser sur Internet permet d’être plus mobile, mais la vision de nomade digitale est largement surestimée à mon sens.

Martin Pékin place Tian an men

Je vais à présent vous détailler mon budget en Chine, ce qui vous permettra de mieux appréhender la Chine en terme de niveau de vie (à Pékin uniquement car la Chine c’est vaste et varié). Mes dépenses pour la vie de tous les jours sont relativement faibles, vivant en colocation. En Chine, on peut vivre avec tous les budgets. En vivant comme un Chinois, quelques centaines d’euros suffisent. Mais la note augmente vite dès qu’on recherche un standing de vie à la française. Voici un budget typique de mes dépenses en Chine, n’incluant pas les dépenses liées à mon activité professionnelle (sites web), les dépenses pré-Chine (visa, billets d’avion) ni les dépenses en France (assurance auto, emprunt étudiant…).

  • Logement : 271 euros

Le loyer du logement est de 5 600¥ (670 euros) par mois, pour un appartement d’environ 60m² avec deux chambres situé à Chaoyangmen, un quartier central très bien situé. Je loue une chambre en colocation à 2 600¥, que je partage avec ma copine. La chambre revient donc à 1300¥ par mois (155 euros) par personne. Ceci étant, en Chine. On paie le trimestre à l’avance. J’ai donc du payer 4 mois de loyer à mon arrivée en Chine (caution + 3 mois de loyer) et 3 mois à nouveau en avril, soit 7 mois de loyer en 4 mois seulement. Par contre en mai et en juin, je ne paierai rien, et récupèrerai 1 300¥ de caution en juin prochain. En tout, je ne dépenserai donc qu’en moyenne 155 euros par mois.

  • Voyages : 250 euros

Ce n’est pas un budget fixe. Je bouge un peu. Citons notamment : un voyage à Hong-Kong (700 euros) pour permettre de renouveler mon visa touristique (2 entrées de 3 mois en Chine), un week-end au ski (200 euros), une journée à la via-ferrata (70 euros) et quelques promenades dans Beijing ou aux alentours (grande muraille). En Mai, je compte visiter Xian et son armée en terre cuite, la vieille ville de Pingyao et Shanghai.

  • Sorties entre amis : 120 euros

En général, je sors la plupart des week-ends avec un groupe de Français. On se retrouve généralement au café de la poste, un café sympa où le pastis et la bière coûtent 10¥ (1,2€) et le carpaccio 18¥ (2,2€). Après les prix montent vite dès que l’on recherche des restos ou bars occidentaux. La bière Belge coûte 50¥ (6€) la bouteille. Une pizza revient autour de 10€ dans un resto. Et dans les clubs comme le club russe du Chocolate, une bière coûte 30¥ (3,5€) et les cocktails environ 7€. Au total, entre le taxi (aller/retour), la nourriture, et les boissons, je dépense en moyenne 250 à 350¥ (30 à 42 euros) par soirée.

  • Cours de Chinois : 80 euros

J’apprends le Chinois dans des cours collectifs. Le prix : 39¥ (4,5€) de l’heure pour une classe de 3 élèves en général. J’ai en général 2*2 heures par semaine.

  • Restaurants & Fast-food : 75 euros

Les restaurants sont bon marché dès lors qu’on ne cherche ni le haut-de-gamme, ni le resto occidental; en général entre 3 et 5 euros par repas. Quant au Mc Donald’s, un menu Big Mac coûte 3 euros en temps normal (et 2 euros à midi). Je mange donc souvent à l’extérieur (le plus souvent en fast-food) et cuisine très peu.

  • Taxis : 70 euros

Les taxis sont très peu cher : 10¥ (1,2€) les premiers kilomètres puis 2¥ (0,24€) par kilomètre au delà. Du coup, je prends souvent le taxi : quand je suis en retard pour les cours de Chinois, quand je vais en soirée (flemme du métro) ou au retour (plus de métro à partir de 23h). Je dirais une dizaine de cours par semaine, la plupart du temps autour de 15¥ la course. Attention : les taxis sont si peu chers que même les Chinois les usent souvent. Malgré les 64 000 taxis de Beijing (4 fois plus qu’à Paris), il est parfois nécessaire d’attendre 30 minutes ou de devoir négocier auprès d’un taxi clandestin pour se déplacer.

  • Frais de change : 60 euros

Je ne paie quasiment qu’en argent liquide. Lors des retraits en guichet de banque, la commission de la banque pour les frais de change est généralement d’environ  4 à 5% des sommes retirées. Si j’inclus les frais de Paypal sur mes revenus web, les banques récupèrent près de 8% de mes revenus.

  • Divers : 60 euros

Ce n’est qu’une estimation. Dans divers, j’inclus les dépenses suivants : achat de produits ménagers, réparation, etc. Ainsi que les dépenses difficilement attribuables : dons aux mendiants, achat de fleurs.

  • Nourriture à la maison : 50 euros

Je n’ai aucune idée du budget nourriture que je dépense, mais je l’estime à 50 euros par mois. C’est assez peu vu que je mange souvent dans des restaurants et que la nourriture n’est pas chère : 1¥ les 2 œufs (0,06€ par œuf), 6€ le kilo de bifsteak ou encore 0,5€ le kilo de légume. Un repas à la Chinoise ne dépasse pas 1€ par personne. Par contre, les produits occidentaux sont très chers : 6 à 8€ le pot de Nutella, 6€ une plaquette de chocolat. Les yaourts et fromages sont très chers. Essayez de manger à la Chinoise, sans faire des économies de bout de chandelle pour autant. Par exemple, 10% des huiles alimentaires sont des contrefaçons (huiles d’occasion déjà utilisées et cancérigènes…). Achetez donc les produits sensibles (viande, huile, produits laitiers) dans des endroits sûrs …

  • Habits : 40 euros

A moins d’acheter des habits Chinois, les habits sont plutôt chers à Beijing. 20 à 30% de plus que le prix français chez Zara. Idem pour les produits de beauté : 20 à 30% de plus qu’en Europe… Du coup, j’achète assez peu d’habits, en général chez H&M.

  • Dons : 39 euros

Je parraine un enfant à l’Orphelinat de Pattaya. Je fais également des dons à 2 autres ONG Françaises.

  • Assurance rapatriement : 37 euros

Étant encore sous le statut étudiant au moment de mon départ en Chine, je bénéficie d’une assurance santé à l’international et rapatriement pour 37 euros par mois.

  • Sushis : 33 euros

Je connais un petit resto à sushi pas cher. 6¥ la paire. Du coup, je dépense 70¥ (8€) pour moi et ma copine, en général une fois par semaine. Soit 4€ par personne. Correct.

  • Chauffage : 10 euros

Au plus fort de l’hiver, nous allions à la banque créditer notre carte de gaz de 100¥ chaque  semaine (on paie le gaz de la même manière qu’une carte de téléphonique pré-payée. Quand il n’y a plus de crédit, le gaz se coupe automatiquement), soit 100¥ par personne, étant donné qu’on partageait la facture à 4. Soit 12 euros par mois et par personne. Depuis la fin du mois de mars, comme il fait plus beau, on n’a plus besoin de chauffer. Du coup, la facture de gaz retombe à environ 3 euros par mois et par personne.

  • Téléphone : 10 euros

J’utilise un téléphone à carte. Je passe quelques appels internationaux, mais la plupart du temps des appels locaux et des SMS. En moyenne, j’achète une carte de 20¥ par semaine.

  • Transports : 10 euros

Il n’existe pas d’abonnement type Navigo mais un système de carte de prépaiement magnétique pour les transports en commun. J’ignore réellement combien je dépense en transport. Mais un voyage en métro coûte 2¥ (0,24€), et 0,4¥ (0,05€) pour un trajet en bus grâce à de fortes subventions du gouvernement pour inciter les gens à délaisser leur voiture et réduire la pollution. Bref, c’est bon marché.

  • Parcs : 3 euros

La plupart des parcs sont payants à Beijing. En général autour de 5¥ comme au parc de Chaoyang. Mais parfois, c’est plus cher : 25¥ comme au parc de Yuanmingyuan. Bon à savoir : Le parc de Chaoyang propose une carte « Parc illimité » à 8¥ (1 euro) par mois.

  • Internet : 3 euros

Internet revient à 100¥ par mois, soit environ 3 euros par personne.

  • Électricité : 2 euros

L’électricité ne coûte pas cher en Chine. On remet 100¥ sur notre carte d’électricité toutes les 6 semaines environ, soit 2 euros par personne et par mois.

La vie en chine est dépaysante et vous pouvez en savoir plus sur ce pays en regardant une série de photos que j’ai publié dans mon premier article sur ma découverte de la Chine où j’explique aussi pourquoi je suis parti la-bas. Car ce n’est pas l’argent qui m’a motivé mais l’amour !

Tout le monde peut-il envisager la Chine comme point de chute ? Pour les Chinois, Beijing, c’est bof. Il n’y a pas de réponse définitive à cette question. Tout dépend des attentes de chacun. Les Chinois parlent très peu l’anglais. Donc si vous voulez aller en Chine, soit vous faites l’effort d’apprendre le Chinois (au moins la base, genre « station de métro » ou « une bière s’il vous plait »), soit vous êtes condamnés à rester entre expatriés.

La vie est dure en Chine pour les Chinois de base. Un employé non qualifié gagne généralement 2000 à 4000¥ (240 à 480 euros) par mois, juste de quoi survivre en vivant dans la périphérie très loin du centre-ville (comparé au pouvoir d’achat local, les prix de l’immobilier sont 50% plus cher qu’à Paris). Pour les occidentaux, tout dépend.

Pour les expatriés, c’est un plan en or mais… Avec un contrat d’expatrié, vous avez une vie en or, même si de nombreux problèmes se posent : la pollution atteint des niveaux inquiétants (parfois >500 de particules fines quand le seuil d’alerte à Paris n’est que de 50 ou 100) et il est utile d’acheter un appareil antiparticules fines (environ 300 euros pièce) si vous compter rester longtemps en Chine.

Les écoles internationales sont hors-de-prix (souvent 10 000 à 20 000 euros par an), les résidences pour expatriés aussi – 20 000 à 50 000¥ (2 400 à 6 000€ de loyer mensuel) pour des logements entre 200 et 500m² dans des logements haut-de-gamme. Sans compter les assurances santé. Enfin, il est quasi-impossible de conduire à Pékin : achats de voiture réglementées (taxes, loterie pour limiter les acheteur), bouchons monstres, permis international non reconnu. Soit vous prenez un chauffeur à temps plein, soit un taxi, soit un scooter électrique (environ 300 à 400 euros le scooter). Bref, pas mal de contraintes pour les familles.

Pour les jeunes célibataires, c’est sympa toutefois. Moins de contrainte pour bouger, et un niveau de vie intéressant. La plupart de mes amis en VIE sont rémunérés autour de 1 500 à 2 000 euros net par mois en Chine. L’équivalent grosso modo d’un salaire de 45 à 70K€ brut à Paris compte tenu du coût de la vie sur place (40 à 50% moins cher qu’à Paris). Un autre (25 ans) est rémunéré 2 400 euros + 1 000 euros d’enveloppe pour son logement (son logement est une maison sur 2 étages + terrasse). L’équivalent de plus de 100K€ brut par an.

Même sans contrat en Chine, on peut se débrouiller. Il est dur de trouver un emploi sur place sans réseau (guangxi) mais en donnant des cours particuliers, on y arrive. Ma copine par exemple est payée au lance-pierre pour son stage (1000¥ par mois, soit 120€ par mois). Mais elle compense en donnant des cours d’anglais, payés 100¥ de l’heure, l’équivalent de 20€ de l’heure en France après impôts. Et encore, d’autres professeurs n’hésitent pas à facturer le double ou le triple.
Pour les entrepreneurs, oui mais…

Les opportunités en Chine sont énormes. 8% de croissance par an dans les zones les plus avancées (Beijing, Shanghai…), jusqu’à 20% (parfois 30%) de croissance annuelle dans les zones les plus reculées. Les salaires augmentent de 20 à 30% par an en Chine, alimentant une immense classe moyenne (mais également une énorme bulle immobilière et une inflation rapide) avide de consommation de produits de masse. La Chine est le premier marché du luxe au monde.

L’état Chinois est l’état le plus riche au monde (4 000 milliards de dollars de réserves), et les grands projets se multiplient : autoroutes à gogo, 8 lignes de métro en construction rien qu’à Beijing, centrales au charbon… Mais entreprendre est difficile en Chine. Il faut se faire un réseau (guangxi) pour pouvoir percer. La concurrence est très rude en Chine, un pays très libéral économiquement parlant (on peut y monter une école ou un hôpital à but lucratif par exemple). Et il faut s’associer à un Chinois pour avoir le droit de monter une affaire en Chine, donc mieux vaut connaître quelqu’un de confiance ou monter une structure à Hong-Kong pour être plus libre, même si ce n’est pas réellement légal. Un Français et mois hésitons avant de monter une structure en Chine du coup. En outre, les salaires coûtent de plus en plus cher en Chine, au point que certaines entreprises comme H&M font désormais produire leurs habits au Bangladesh ou au Pakistan, 4 à 5 fois moins chers que la Chine.

Voyager forme la jeunesse. Si vous avez l’occasion de bouger quelque part dans le monde, faites-le. C’est une expérience de vie formidable, sans compter l’occasion de vivre très confortablement – voyage, taxi, restaurants. Avant de partir en Chine, j’avais peur d’être complètement perdu puisque illettré en Chinois, mais ce ne fut pas le cas. Si des cas d’incompréhensions dus à la barrière de la langue sont courants, en général, on arrive toujours à communiquer d’une manière ou d’une autre.

{ 32 comments… add one }
  • Damien from Raccourci minimaliste 24 avril 2012, 23 11 48 04484

    Merci Martin pour cet état des lieux réaliste et précis.
    Ca donne vraiment envie de tout plaquer. ^^

  • Fabien from argent-pour-la-vie.com 25 avril 2012, 10 10 41 04414

    Bonjour,

    merci Martin de cet article très détaillé qui permet vraiment de se faire une bonne idée de ce que peut être le coût de la vie à Pekin. Certains points de comparaison sont d’ailleurs très intéressants (électricité, internet, etc).

  • Thomas from Blog Santé 26 avril 2012, 22 10 31 04314

    Très intéressant. J’ai cherché du travail récemment à Shanghai, mais quand on ne connait pas du tout la langue c’est pas facile. En tout cas avec un salaire européen on doit très bien vivre en Chine.

  • Martin from Candix 27 avril 2012, 9 09 15 04154

    Bonjour Damien

    Tout plaquer… Tout n’est pas rose pour autant en Chine. Pas de sécurité sociale, des écoles payantes… Sans compter la pollution et la barrière de la langue. Disons qu’il faut réflécir cela sous forme d’un projet plus global…

    @Fabien: Certains coûts sont très faibles car je suis en colocation et pourraient être 3 à 4 fois plus élevés si je vivais seul. Je pense à Internet, au chauffage ou au loyer par exemple. Mais sinon, grosso modo, le coût de la vie à Beijing est d’environ 40 à 50% celui de Paris. Avec 1000€, vous aurez le même pouvoir d’achat que 2000-2500€ en France, à condition de vivre un peu à la Chinoise (notamment niveau nourriture) et de prendre conscience des prestations gratuites en France qui ne le sont pas forcément à l’étranger.

  • Martin from Candix 27 avril 2012, 13 01 42 04424

    Thomas: Tu cherchait quel genre de jobs? Sinon effectivement, avec un salaire à l’européenne, on vit plutôt bien en Chine 🙂

  • Thomas from Blog Santé 27 avril 2012, 13 01 47 04474

    Un job dans le marketing/marketing internet ou référencement. Mais quand on n’utilise pas Baidu et que l’on ne connait pas trop le web chinois ca n’aide pas (avec tous les sites censurés et les versions chinoises)

  • Martin from Candix 27 avril 2012, 18 06 42 04424

    Effectivement. C’est vrai qu’il faut connaître Baidu/Weibo/QQ and so on et se faire son réseau et ses connaissances du web Chinois. Pas évident 🙂

  • Alexandre from Régime 2 mai 2012, 2 02 57 05575

    Salut Martin,

    Je suis tout de même surpris du prix du bifteck ou des oeufs ! Les Chinois ne peuvent pas se permettre d’acheter ce genre de nourriture avec leurs 300e mensuels !
    Comme tu l’as dis, ils survivent…

    Tu compte rester combien de temps en Chine ?

    A bientôt,

    Al

  • Martin 4 mai 2012, 4 04 56 05565

    En France, le SMIC est de 1100€ par mois. Un kilo de bifsteak coûte 20-25€ (pas le steak haché, le bifsteak) soit 3 à 4 fois plus cher. Des oeufs coûtent 1,5€ les 6, soit 4 fois plus cher qu’à Beijing. Bref, ils gagnent peut etre moins (mais plus que 300 euros, je dirais plutôt 500 pour la moyenne à Beijing, 300 c’est vraiment un bas salaire à Beijing) mais la vie coûte moins cher également.

    Avec 300 euros (bas salaire à Beijing) tu peux acheter 50 kilos de boeuf par mois. En France, au SMIC, tu peux acheter… 50 kilos de boeuf par mois…

    Ce qui est étonnant, c’est pas les oeufs à 1 yuan les 2, mais le starbucks coffee où le café est vendu 34 yuans (et il n’y a pas que des blancs dedans) ou le mc do à 25 yuans le repas (ou 15 à midi)

  • Martin 4 mai 2012, 4 04 58 05585

    Tous les Chinois ne survivent pas. Les 5 périphériques de Beijing sont constamment bouchonnés de grosses voitures (Volkswagen est la marque la plus populaire au niveau local), la plupart des Beijinois ont un iPhone… Quant au luxe, ca se passe bien: chaque fois que je sors, je vois au moins une voiture de luxe: Rolls Royce la dernière fois, Porsche Cayenne (plus courant), lamborghini (parfois). Mais beaucoup d’Audi ou de voitures allemandes…

  • passion-locatif 5 mai 2012, 22 10 37 05375

    L’article est passionnant. Mais que fais-tu en Chine ? Et, surtout, que fait ta compagne ? C’est une expérience terriblement enrichissante, qui mériterait à elle-seule un bon bouquin…

  • Martin 6 mai 2012, 6 06 35 05355

    Bonjour

    Bah j’ai suivi ma copine, je suis parti à l’aventure, j’apprends le Chinois et bénéficie d’un coût de la vie plus bas qu’en France, pourquoi pas? Pour écrire un bouquin pour la Chine, why not mais ce serait sans doute léger…

  • passion-locatif 6 mai 2012, 9 09 13 05135

    Mais ta copine est chinoise ou polonaise ? Si elle est chinoise, je comprends, en revanche, si elle est de Wroclaw…

  • Martin 6 mai 2012, 16 04 44 05445

    Elle est polonaise mais bon. elle est venue pour la même raison que mon ami français qui bosse dans la recherche et qui me disait, très sobrement: « China is the future ». Elle avait envie de bouger un peu et de voir ce qui se passe en Chine, vu qu’elle est étudiante en école de commerce. Après tout, la Chine devrait détrôner d’ici 2015 au plus tard les USA en tant que première puissance économique mondiale.

    Rien qu’à Pékin, ils construisent un nouvel aéroport qui fera le double de Charles de Gaulle, et 8 lignes de métro sont en cours de construction (2 ou 3 nouvelles lignes ouvrent tous les ans). Les salaires augmentent de 20% par an…

  • passion-locatif 6 mai 2012, 17 05 08 05085

    Et tu te poses la question d’écrire un bouquin ? 😉

  • Martin 6 mai 2012, 20 08 16 05165

    Non pas vraiment, je ne pense pas avoir suffisament de légitimité mais bon pourquoi pas sinon…

  • Gilles from Objectifs Liberté 8 mai 2012, 9 09 29 05295

    Super plongée dans les dépenses d’un français en Chine. Martin, en voyant ces chiffres, on voit qu’il est possible de vivre pour peu dans un autre pays. Même si la Chine n’est sans doute pas la destination idéale en terme de qualité de vie (environnement, pollution).

    Car finalement la part des dépenses obligatoires est plutôt faible (sauf si on veut mener un grand train de vie), c’est la leçon qu’on peut tirer de cet article. Tu as bien raison d’en profiter en tout cas.

  • Martin 8 mai 2012, 12 12 33 05335

    Il est vrai que Beijing et la pollution, c’est un peu un pléonasme. Après, tout dépend de votre situation. Les dépenses obligatoires montent très vite si:
    – Vous avez une famille et voulez un appart au standing européen, ou un truc grand
    – Vous avez des gamins que vous placez dans une école internationale
    – Vous voulez manger du camembert et boire du bordeaux à chaque repas

  • Marie 10 mai 2012, 9 09 19 05195

    Martin, j’admire ton courage d’être parti en Chine pour suivre ton amie!

    Je suis en master de commerce international, dans ce cadre je suis partie 6 mois étudier à Taipei, capitale de Taiwan et ce n’est pas une des meilleures expériences de ma vie! J’ai travaillé à plusieurs reprises aux USA et je n’avais alors jamais eu de problème d’intégration (pas de barrière de la langue, pays ouvert à l’Europe). A Taiwan, j’ai dû vivre comme une expat, entre expat, ce que je n’aime pas du tout!

    Il est vrai que la qualité de vie peut sembler agréable (resto tous les jours, vie « pas très chère »), mais je me suis rapidement lassée de la nourriture à Taiwan (que je crois très différente de Chine). Toujours est-il que la question fondamentale de la journée était « Nouilles ou riz aujourd’hui? ». Et tout est frit, pas top pour la ligne (+7kg en 6 mois, ouch).

    Apprendre la langue, c’est vital comme tu l’as souligné, et je pense que ça peut être un avantage pour la suite d’avoir des notions de chinois.

    Donc la Chine, pourquoi pas, c’est une expérience, mais il faut admettre de vivre comme un expat…

    Aujourd’hui, je finis mes études, et je vais prochainement signer un VIE… pour les USA bien sûr!

    Bonne continuation à toi Martin

  • Martin 15 mai 2012, 17 05 31 05315

    Bonjour Marie

    Cela me faisait plaisir aussi de faire un petit tour et de découvrir un nouveau pays… Je ne connais pas Taiwan, il y a la barrière de la langue en Chine et je traine surtout entre français, mais il est possible en faisant des efforts notamment apprendre quelques mots de Chinois se sortir de cette situation. J’ai quelques amis Chinois du coup 🙂

    Pour la Chine, tu as raison. Je me lasse des Burger King et de la bouffe chinoise à répétition qui elle aussi est grasse, mais malgré tout, j’ai perdu 3 ou 4 kilos en 6 mois donc ca va 😉 Quant à toi, où iras tu aux USA pour ton VIE?

    A bientôt

    Martin

  • Sims 20 mai 2012, 8 08 13 05135

    Actuellement à Jinan, province du Shandong, je ne peux que valider cet article. Même si je suis en Chine depuis une durée plus courte pour raisons professionnelles.

    Mon blog de voyage au dessus.

  • Martin 27 mai 2012, 14 02 44 05445

    @Gilles: j’ai oublié de parler du VPN dans l’article. je paie 10€ par mois de VPN pour pouvoir surfer sur YouTube, Facebook et les blogs OVH, normalement bloqués en Chine…

  • Sêyivê Fréjus 7 septembre 2012, 6 06 11 09119

    Bonjour Martin,

    Je viens à peine de découvrir ton article grâce à Google. Je suis titulaire d’un master en Computer Sciences Applications et de deux licences en Graphisme (illutration and digital art et web design). Passionné de manga, photographie, dessin, jeux vidéos et informatique en générale , je suis de nationalité béninoise(francophone) ai 22 ans et je vis au Ghana(anglophone) depuis presque 2 ans maintenant (où je prépare quelques certifs microsoft et linux en administration réseau). Je travaille comme e-freelancer(comme toi) depuis 4 ans environ (traduction anglais-français, rédaction d’articles (français), multimedia-design(2d,3d,identité visuelle,vector,illustr. etc…) .
    Ma moyenne de dépenses mensuelles ici(Accra) s’élève à 2000GHS (~1100€) pour un revenu mensuel moyen de 2500€ TTC (variable, parfois je dessens à 1500 parfois je monte à 4000, tout dépend des jobs obtenus et bien souvent des …retards de paiement).
    Ma copine(qui vit au Bénin) vient d’obtenir sa licence en programmation informatique(spécialisée java et vb) et travaille pour une boîte de développpement d’applications pour terminaux mobiles. Nous envisageons depuis un moment la possibilité de faire un max d’économie afin de nous installer ailleurs d’ici à 2 ans pour y fonder notre foyer: la Chine, l’Australie et le Quebec sont les destinations qui nous attirent le plus. Et ton article m’a grandement aidé à me faire une meilleure idée de la vie en Chine. Toutefois je souhaiterais être éclairé sur les points suivants:

    *le coût mensuel d’une connexion internet (réellement) illimitée [je joue énormément sur internet(dragonica,age of empires , etc), je travaille sur et via internet la plupart du temps et je fais du e-learning essentiellement].
    *La sensure dont à parlé Thomas touche-t-elle les principales plateformes de travail et de jeux en ligne? les e-banks telles que Skrill(ex-Moneybookers)?
    *Coût moyen d’une petite voiture (genre Hyundai i10)
    *Puis je m’y installer avec un status de e-freelancer ou bien est-ce préférable que je m’inscrive dans une école [à bas prix (pas question de payer 20K€ x_x)] de langue par exemple afin de bénéficier du status d’étudiant?
    *Quelles conditions remplir pour obtenir un visa permanent?
    *Je ne parle pas du tout chinois mais mon japonais est assez correct; celà pourrait il m’aider ou ferais-je mieux de me mettre dès à présent au chinois?
    *Quelles sont les villes indiquées pour quelqu’un qui souhaiterait fonder une famille et élever ses enfants dans un cadre idéal?

    Désolé pour le flot de question ^_^ » .

  • jonathan 1 janvier 2013, 17 05 09 01091

    bonjour martin je voudrai te poser certaines questions car je suis intéressé pars la chine et ce qui l’entoure et parce que j’ai ma petite amie la bas qui est également chinoise comme je suis un français comme toi je te demande avec un budget european je pourrais vivre en chine mieux que en France et savoir si la vie quotidienne est mien coûteuse quand France combien les logements et y’a t’il des aides au logement ou on doit payer comptant ? J’aimerais que tu m’éclaire car en 2016 je compte faire un petit voyage et savoir comment bien s’installer.

  • Eden 16 février 2013, 21 09 58 02582

    Bonjour, Je suis vraiment intéréssé par la chine plutard je voudrait m’y installé
    Je voudrait etre interprete ou ingenieur ISTOM (aide les pays en developpement) brefff je voudrait savoir
    – comment as tu trouvé un logement?
    -le changement de culture t’as t’il derangé ?
    voila !! merci

  • Pierre 29 janvier 2014, 0 12 52 01521

    Bonjour Martin, je fais aussi partie de ces addicts à la chine ! Si ça ne te dérange pas, pourrais tu me dire avec quel type de visa tu as commencé à travailler en chine, si tu avais déjà une expérience professionnelle préalable et si la vie avec 4000 ou 5000 yuans par mois te paraît envisageable à Beijing ? Je suis développeur Web et j’aimerais m’installer sur place, mais j’ai énormément de questions …

  • Ter 10 mars 2014, 21 09 08 03083

    Bonjour,

    J’ai quelques questions à te poser, j’ai peut-être la possibilité de partir en Chine en tant que lectrice, si c’est le cas, je vivrai dans une moyenne ville (mesure chinoise! 😉 ) entre Beijing et Shanghai, mon salaire sera d’environ 850 e avec un logement universitaire ( très spacieux) qui me coûterait 125e. Penses-tu que je peux vivre correctement en Chine ? Mon ami est de Pékin et je vois qu’il n y a que 5 h de route entre les deux villes, avec le salaire que je gagnerais, est-ce que c’est gérable de faire des aller-retour Qingdao-Pékin ? Ensuite, où est-ce que tu trouves les recettes pour cuisiner à la chinoise ? ^^

  • Lelal 26 décembre 2015, 16 04 18 121812

    Bonjour,
    Je viens d’arriver sur votre blog un peu par hasard, et il semblerait que vos lecteurs/lectrices puissent être intéressés par Colocation 40 ans+ .
    qui permet aux personnes vivant seules de se retrouver, en vue de vivre à plusieurs, sous un même toit en colocation.
    Plusieurs rubriques sont proposées :
    * trouver une chambre à louer contre services
    * créer une colocation dans un logement vide
    * vivre en colocation entre homosexuels
    * vivre en colocation entre seniors uniquement
    * vivre en colocation entre adultes de plus de 40 ans
    * proposer une chambre en colocation pour une nuit, une semaine, un mois ou plus.
    * choisir ses futurs colocataires, en fonction de leurs âges, de leurs sexes ou de leurs revenus…
    Le dépôt d’une annonce est gratuit.
    A bientôt.
    Cordialement

Leave a Comment

*

This site uses KeywordLuv. Enter YourName@YourKeywords in the Name field to take advantage.