≡ Menu

Bienvenue à Gattaca (Critique film)

Bienvenue à Gattaca est un de mes films préférés. Je suis un fervent amateur de films de science-fiction et ce film constitue pour moi une grande réussite dans cette catégorie. La science-fiction a ceci d’extraordinaire qu’elle est finalement une projection plausible de ce qui pourrait nous arriver dans le futur.

Commençons par un petit résumé du début du film pour planter le décor :

Dans un monde futur, la génétique permet de choisir le sexe de son enfant, ainsi que ses caractéristiques pour éviter les défauts potentiels. Vincent est un enfant « naturel » avec une carte génétique pas optimale, qui ne le laisse pas augurer d’un grand avenir (faiblesse cardiaque avec risque de mort prématurée : pas certaine mais fortement probable). Dans ce monde et même si c’est illégal, un prélèvement de salive sur une enveloppe peut permettre à un employeur potentiel d’éliminer les profils inadéquats. La génétique est devenu un moyen de sélection : on est jugé sur l’excellence de son patrimoine génétique avant tout. En est-on si loin ? Déjà dans nos sociétés que pensez du jeunisme qui met au rencard les vieux de plus de 40/50 ans … N’est ce pas déjà une forme de sélection stupide ? Mais reprenons.

Critique du film Bienvenue à Gattaca

Gattaca est un centre d’études et de recherches spatiales que Vincent rêve d’intégrer pour devenir astronaute. Mais sa carte génétique ne lui laisse aucun espoir d’intégrer ce centre. Pourtant sa détermination est énorme et il veut devenir astronaute. Sa famille lui préférant son frère et niant ses désirs profonds de s’accomplir dans le métier qu’il rêve, Vincent quitte la maison. Pour réaliser son rêve, il commence par travailler au bas de l’échelle dans le centre, puis passe à la vitesse supérieure en décidant de prendre l’identité de Jérôme un homme au grand potentiel génétique devenu paraplégique suite à un accident non déclaré à l’étranger; contre rémunération bien entendu . Fausse urine, truc pour passer les portillons qui prélèvent une goutte de sang seront à présent son lot quotidien.

L’amour sera peut-être aussi au rendez vous. Mais je ne vous en dis pas plus. Je ne veux pas gâcher votre plaisir en vous dévoilant l’histoire.

Le mérite contre le code génétique, tel pourrait être le titre du film. Et bien entendu, le message est peut-être aussi que tout être humain a le droit de rêver à un avenir meilleur sans qu’on le bride. « Bienvenue à Gattaca » pourrait décrire un futur bien plus proche qu’on ne le croit. Et si après tout certains pensent que c’est impossible, avec une bonne grosse dose de conditionnement on peut facilement faire passer la pilule. Il suffit de regarder les règles souvent stupides que l’on nous impose (certaines lois ou la morale religieuse). Les règles, même quand elles sont stupides, sont pourtant admises par la majorité des individus dans nos sociétés. Il suffit d’aller dans un autre pays pour voir d’autres règles tout aussi stupides mais différentes (on appelle ça la culture … je force le trait mais à peine). Dans le film, on perçoit une certaine uniformité en fonction du poste des individus (et la cravate c’est quoi au fait ?). Il a un aspect visuel très marquant et une superbe bande son pour ceux qui ont l’oreille sensible.

C’est donc un film plaisant, prenant et qui doit nous faire réfléchir … Allez donc visionner « Bienvenue à Gattaca », vous ne le regretterez pas. Et si vous l’avez déjà vu, dites moi ce que vous en avez pensé ! C’est un film à voir deux fois : une fois pour le plaisir, une deuxième fois pour la réflexion et les petits détails que l’on aurait manqué lors de la première lecture.

{ 8 comments… add one }
  • Christian 23 juin 2012, 0 12 03 06036

    il suffit de regarder les commentaires des acheteurs de ce film, pour comprendre que c’est un excellent film,l’un des critiques laissait entendre que pour lui c’est le meilleur film de science-fiction des 15 dernières années.
    Je viens de visionner quelques extraits, effectivement un bon scénario, de bons acteurs, l’auteur peut être satisfait.
    je me souviens aussi de ce film « le voyage fantastique » il n’a pas pris une ride malgré l’année de sortie en 1966, avec les moyens que l’on avait à l’époque, ils ont su faire rêver les gens.
    Il s’agissait d’une équipe médicale miniaturisée pour entrer dans le corps d’un malade, qui je crois avait un problème cérébral de façon à soigner ou à visualiser le problème de façon très précise; j’adore aussi ce film… le début de la prise de conscience des possibilités offertes par les nanotechnologies.

  • Robin from Soutenez Hollywood-sur-Garonne ! 23 juin 2012, 3 03 51 06516

    J’ai vu ce film il y a 8 ans, et si je ne me souviens pas de certains points de détails, l’atmosphère glacée et le sentiment d’angoisse à l’idée d’une société glaciale telle que celle montrée dans ce film reste par contre très bien ancrée dans ma mémoire…
    Vraiment un grand moment de cinéma qui porte en lui une des grandes réflexions sur la course à la perfection qui reste immanente à notre mode de vie actuel…pour ne pas dire latente.

  • Cecile 23 juin 2012, 7 07 33 06336

    J’ai adoré ce film que j’ai déjà vu deux fois (la première fois je n’avais rien compris parce que c’était en classe, donc difficile de se concentrer). Tu me donnes envie de le regarder une nouvelle fois !
    Ce qui m’a le plus plu dans l’histoire, c’est le combat contre « la destinée ». La scène où Vincent fait ses abdos avec une pile de livres dans les bras m’a beaucoup marquée. J’aime bien cette idée de refuser d’accepter sa condition, et de travailler dur pour y échapper.

    Quant à savoir si oui ou non ceci nous attends dans un futur proche… c’est possible. Techniquement, il y a déjà des entreprises qui proposent d’analyser ton patrimoine génétique : tu leur envoie un peu de salive sur un coton-tige et tu récupères une analyse. De là à choisir les bébés au moment de la fécondation in vitro, il n’y a qu’un pas. Que, j’espère, nous ne franchirons pas !

  • Julien 23 juin 2012, 8 08 37 06376

    Ce film est mon préféré, juste devant Million dollar baby. J’adore l’expression du début : « je suis un dé-gén-errant ». Dans tous les cas c’est un magnifique message que ce film transmet, et la musique, sans être larmoyante, est très touchante elle aussi.
    Je le mettrais presque dans la catégorie « éducatif » 😉

  • Arnaud d'Avenir-plus-riche 29 juin 2012, 12 12 02 06026

    Comme les précédents commentaires, j’ai également adoré ce film.
    Une vraie réflexion sur l’évolution de la société et ce que l’on désire en faire.
    A conseiller !!!

  • Gilles from Objectifs Liberté 1 juillet 2012, 23 11 41 07417

    @Tous les commentateurs :

    Je suis surpris d’avoir autant d’avis positif sur ce film et surtout que vous le connaissiez tous. La musique qui accompagne le film est très bien choisi en effet, cela ajoute un peu d’émotion. J’ai du le voir trois ou quatre fois car quand j’adore un film je regarde les petits détails car on ne comprends pas toujours tout du premier coup !

    Dans un registre différent mais pas si lointain, « The Island » est également un super film, avec plus d’actions.

  • Delphine 5 juillet 2012, 16 04 35 07357

    Bonjour Gilles,
    J’ai moi aussi adoré ce film, j’y ai vu (entre autres) le triomphe de la volonté et de la liberté individuelle sur le déterminisme social. Je me souviens aussi des acteurs, émouvants et fascinants à la fois !
    @ +
    Delphine

  • fabrice 15 juillet 2012, 18 06 54 07547

    Très bon film en effet:-)

Leave a Comment

This site uses KeywordLuv. Enter YourName@YourKeywords in the Name field to take advantage.

*