≡ Menu

Apprendre l’anglais, c’est indispensable

Apprendre l’anglais aujourd’hui est indispensable. Les français sont de mon point de vue un peu en retard sur ce sujet par rapport aux pays nordiques et à l’Allemagne. Pourtant en France on commence l’anglais en 6ème mais il semble que l’on ne pratique pas vraiment en dehors de l’école. Je vais vous citer une liste d’arguments pour vous inciter à apprendre à lire, écrire et parler anglais :

  • Certains emplois nécessitent l’usage quasi quotidien de l’anglais. En effet, les entreprises, même françaises, font une partie de leur chiffre d’affaire à l’étranger. Il n’est donc pas rare d’avoir à converser avec un collègue étranger et l’anglais est alors la langue commune. J’ai travaillé deux années dans une société américaine et j’ai du passer une heure d’entretien en anglais: pas d’anglais pas de poste. Maitriser la langue de Shakespeare peut permettre de trouver un bon emploi en ayant moins de concurrence.
  • Tout voyageur qui se respecte doit parler l’anglais. A l’étranger c’est la langue de référence. Dans tous les aéroports on dispose de l’information dans la langue du pays mais aussi en anglais, idem pour les cartes touristiques, les guides des offices de tourisme. Voyager sans parler anglais, c’est être sourd et muet !
  • De nombreux support de formations ou de livres sont en anglais et ne sont pas traduits ! Par exemple dans le cadre de cette activité de blogging, j’ai regardé de nombreuses vidéos en anglais et suivi deux formations en ligne. L’anglais technique ne me pose aucun problème et avoir accès à des sources d’informations de qualité est vraiment formidable. Les ressources sont bien plus importantes en anglais tout simplement car le marché est plus vaste.

Drapeau Angleterre

  • Depuis bientôt dix ans j’ai pris l’habitude de voir les films en version originale à la télévision comme au cinéma à la fois pour travailler mon anglais mais aussi par plaisir. Un film américain en version original en’a souvent rien à voir avec sa version française où les doublages sont de piètres qualités. Pour apprécier un film rien ne vaut la version originale.
  • Échanger avec des personnes d’autres pays tout simplement !

Sans être excellent en anglais j’ai un niveau qui me permet de tenir une conversation sans problème, d’écouter des vidéos techniques et d’écrire de la documentation s’il le faut. Je dois dire que j’ai toujours aimé l’anglais et les possibilités qu’il offre. C’est une langue parmi les plus simple à apprendre, concise mais à la fois précise. Une petite demi-heure d’anglais tout les jours pour commencer, puis des films en version originale sous-titré eet c’est parti. On peut aussi demander une formation dans le cadre de son travail. Bref les possibilités d’apprentissage sont immenses et souvent gratuites. N’ayez pas peur, on a pas besoin d’avoir un accent parfait mais juste de connaitre la langue anglaise c’est tout !

{ 20 comments… add one }
  • Tommy from Calculer IMC 2 août 2011, 11 11 24 08248

    La meilleure maniere pour perfectionner son anglais est de partir etudier ou travailler dans un pays anglophone. Ca permet aussi de voir comment les choses se font a l’etranger, d’avoir des points de vue differents sur tout plein de choses (par exemple, le developpement personnel est beaucoup plus populaire aux Etats-Unis qu’en France), et d’enrichir sa vision du monde.

  • Christian 3 août 2011, 15 03 19 08198

    Quand nous faisons des recherches sur Internet, il est intéressant de rechercher les pages en anglais, il y a beaucoup plus de références, la chance d’y trouver notre bonheur est supérieure.
    Il est utile aussi de parler avec des gens qui ont des accents différents

  • Alexiane 3 août 2011, 17 05 11 08118

    Je sais que c’est indispensable mais je n’arrive pas à me motiver, je dois pas assez avoir d’objectifs je sais pas…

  • FredericB 3 août 2011, 22 10 53 08538

    La pratique de l’anglais est certes indispensable. Celle-ci est devenue une Lingua Franca, c’est à dire une langue de communication pour des centaines de millions de gens dont ce n’est pas la langue maternelle.
    Je pense qu’avant d’apprendre une langue étrangère, il me parait nécessaire d’apprendre parfaitement sa propre langue maternelle et de parfaitement en maitriser les subtilités. Une langue structure l’esprit. Or aujourd’hui, de plus en plus de gens ne savent plus écrire, ni converser correctement (je ne parle pas de l’orthographe qui est selon moi davantage une convention). Comment voulez-vous dans ce cas, vous exprimer en anglais ?

    Apprendre une langue étrangère est difficile en soi. La langue anglaise l’est paradoxalement encore plus. Paradoxale car bien qu’elle paraisse simple et proche du français (cette proximité est historique. L’anglais s’est considérablement enrichi de mots d’ancien français), la langue anglaise est une langue très imprécise, très difficile à entendre (ex Sheep, cheap, ship) et parfois déroutante car hybride (diverses provenances : français, latin, vieil anglais, scandinave (norrois).
    Contrairement à ce qu’on peut croire, beaucoup d’étrangers ont un mal fou à entendre certains sons anglais, les français y compris.
    Maintenant, cet apprentissage est indispensable et comme le dit @Gilles, la VO peut être quelque chose d’intéressant pour se forger l’oreille, indispensable étape, mais le mieux est de converser avec un anglais ou un américain, rien ne vaut la pratique. Personnellement, j’ai des amis anglais. Mes progrès sont notables au bout de quelques jours de conversations.

  • Soutien scolaire 8 août 2011, 10 10 43 08438

    Comme le dit Tommy, partir à l’étranger est un excellent pour apprendre l’anglais. Je conseille toutefois de ne pas partir en angleterre notamment. Dans ce genre de pays, il y a trop de français et la tentation de rester entre français est trop grande. Un conseil : partez dans un pays nordique où vos chances de parler l’anglais (les cours sont tous en anglais) sont plus grandes.

    Maintenant, pour partir comme cela, il faut avoir des bases, que l’on peut avoir que pendant les cours, des cours particuliers, ou être autodidacte.

    A voir tout de même dans les années à venir. Le chinois risque de devenir LA langue à parler. Certains diront non, mais le dollar n’était pas la monnaie la plus importante du monde? Or, aujourd’hui, l’euro est passé devant et certains produits, comme le pétrole, pourrait se calculer en euros (ce qui serait une catastrophe pour l’europe car augmenterait le coût du pétrole et donc de l’essence).

  • Tommy from Calculer IMC 8 août 2011, 16 04 15 08158

    Soutien scolaire, c’est un joli nom que vous avez la 😉

    Au contraire, je pense que l’angleterre est une bonne destination. Dans un pays non-anglophone, l’anglais est certes la langue de communication entre nationaux et internationaux, mais ca reste un anglais depouille, par exemple les norvegiens bien que parlant bien anglais auront des tournures de phrase et des expressions influencees par le norvegien etc (ce qu’on voit bien en tant que francais, on a souvent des tournures de phrase qui ne se disent pas en anglais).

    Alors que, en etant aux Etats-Unis ou en Angleterre, on est en contact avec un accent natif, ce qui fait qu’on prend un anglais plus correct (par rapport a l’anglais qu’on apprendrait en norvege). Bien sur, il faut faire l’effort de sympathiser avec des locaux!

  • scarykid 17 août 2011, 19 07 52 08528

    Les français sont vraiment nul en Anglais ^^, j’ai pourtant eu le même cursus scolaire que tous le monde sauf que moi je passais plus de temps à apprendre l’anglais devant mon pc, en lisant des blog anglais en regardant du sport en anglais, en apprenant des tours de magie en anglais, en regardant des videos en anglais. C’est comme ça que j’ai fais mais je pense que une heure par jour à l’école aurait suffit pour bien nous former en 2- 3 ans maximum.

  • FredericB 19 août 2011, 14 02 54 08548

    @scarykid
    J’insiste lourdement. Mais pour apprendre une langue, encore faut-il avoir des idées, et suffisamment de mots pour les exprimer. Je partage tout ce qui a été dit, mais corrélativement au niveau très bas en langues étrangères, le niveau de français est également très très bas. Pour simplifier, français ou anglais, une langue s’apprend en lisant beaucoup de ‘classiques’ (en français : Molière, Voltaire, Dumas, Zola, etc). Avoir un niveau correct en anglais, suppose donc lire énormément de livres en anglais, l’effort est malgré tout non négligeable.

    @Tommy
    J’adhère totalement. Le mieux est encore d’aller en angleterre mais peut-être pas à Londres qui est devenue la sixième ville française avec 300 000 âmes. L’anglais parlé par les étrangers n’est pas une vraie langue mais une ‘lingua franca’ langue d’échange très simplifiée (qu’on appelle le globish). Il suffit d’aller ‘vraiment’ en angleterre et de tenter de discuter sur autre chose que jeux vidéo ou d’informatique dont la majorité des termes est du reste soit française soit latine.
    Je me dis cela à chaque fois que je vais à Manchester oùl’accent est très différent de ce qu’on apprend à l’école.

    @soutien scolaire
    Amon avis, le chinois ne percera pas car plus de la moitié de l’hummanité parle une langue indo-européenne (Anglais, Français, Espagnol pour les plus communes).

  • fabrice 27 août 2011, 1 01 09 08098

    Tiens j’en parlais recemment sur mon blog.
    Le mieux? Prendre 3 semaines de congés et aller vivre sur place dans une famille+cours intensifs.
    Ca reviendra moins chers que des cours en France.
    Ex: au Guatemala: moins de 4 dollars de l’heure…

  • Julien from apprendre langue 22 septembre 2011, 19 07 04 09049

    D’accord avec l’article, l’anglais c’est indispensable et c’est finalement un peu comme un téléphone portable, une fois qu’on en à un, on se demande comment on faisait sans avant. Le nombre de portes qui s’ouvrent quand on parle anglais est ahurissant.

    La ou je suis moins d’accord, c’est dans les commentaires 🙂
    Une langue c’est fait pour communiquer. A part si c’est pour écrire un bouquin (et encore!), ca sert à rien d’être parfait, d’avoir un vocabulaire niquel et de tourner ses phrases comme un ministre. Je dis pas qu’il est suffisant de parler en baragouinant un truc approximatif, mais ca me parait complétement demesuré et même contre productif de devoir se taper les grands classique d’une langue pour prétendre pouvoir dire qu’on la parle!

    J’ai pas lu Voltaire ou Dumas, et pourtant je pense avoir un niveau quand même légerement au dessus de « correct » en francais… On apprend bien plus en regardant une saison de How I met your mother qu’en lisant un bouquin de Shakespeare, ou le vocabulaire et les tournures de phrases n’ont plus aucun sens aujourd’hui…

    Dire que l’anglais parlé par les étrangers est du globish, c’est une grosse approximation! Beaucoup d’étrangers (et des français aussi) parlent très bien, au point de ne pas être reconnu quand ils sont aux USA ou en Angleterre.

    Aussi, l’exemple des jeux vidéos et de l’informatique est je trouve très mal choisi (ou alors j’ai mal compris?), ce sont justement des domaines ou il y’a énormement de mots bien anglais (qu’on utilise en français d’ailleurs, gamer, hardware… il y’a des exemples à la pelleteuse)

    Dernière chose, il est peut être difficile d’entendre la différence entre ship sheep et cheap, mais si quelqu’un vous dit « this meal was so cheap », est ce que vous allez vraiment vous demander si le repas était « vaisseau », « mouton » ou « pas cher »? Faut pas chercher des difficultés la ou y’en à pas…

    Pour apprendre l’anglais ou toute autre langue, une bonne technique c’est de faire quelque chose que l’on aime, dans cette langue. De prendre du plaisir à l’utiliser. De dialoguer et de pratiquer un max, sans avoir peur de faire des erreurs.

  • Jim 9 octobre 2011, 19 07 48 104810

    Anglais indispensable effectivement, en France on commence à l’apprendre tard et mal ( cours peu ludiques et intéressants à mon sens ).

    Heureusement que ça reste une langue facile à apprendre et qu’avec un vocabulaire limité on peut arriver à tenir une conversation.

  • Eric de tours de magie 18 octobre 2011, 21 09 41 104110

    Effectivement l’Anglais est une langue incontournable et actuellement j’ai du mal à concevoir que dans certaines écoles primaires, ils arrivent à mettre l’accent plutôt sur l’Italien ou l’Allemand. La raison est simple c’est qu’il y a un jumelage avec une ville de ces deux pays cités.
    C’est justement ce qui s’est passé dans un village tout à côté et chaque année, c’est l’une des deux villes qui reçoit les enfants de CM2. Dommage pour les enfants qui ne rentre pas avec un bon bagage au collège.
    Sinon, si l’on veut perfectionner ses tours de magie, toutes les vidéos valables sont parlées en langue anglais.

  • Michaël 15 janvier 2012, 10 10 29 01291

    Je ne pense pas que l’anglais soit une absolue nécessité, tout dépend des envies de chacun et certains vivent très bien sans baragouiner un mot d’anglais. Mais en tout cas il est sûr que c’est d’une grande importance pour la plupart des gens.

    Pour tous ceux qui ont du mal à se motiver, apprenez à rendre vos loisirs utiles pour apprendre l’anglais, et un jour l’anglais vous sera utile pour vos loisirs… Si vous aimez les voitures, lire des revues en anglais à ce sujet vous fera avancer sans avoir l’impression de travailler, et à terme vous aurez un choix de source nettement plus important, ce qui sera pratique pour votre passion !

    J’écris justement un blog sur l’apprentissage de l’anglais, et une bonne partie concerne la méthodologie, je vous laisse un lien si ça peut vous servir : http://progresser-en-anglais.fr/apprendre-anglais-amusant-piliers/

    Ensuite il faut tout de même avancer un peu sur la grammaire, la conjugaison… Je conseil de privilégier des leçons très courtes (5 minutes) et régulières pour ne pas se démotiver.

  • Alexis 27 février 2012, 19 07 12 02122

    Si je puis me permettre, je pense que ce site pourrait vous intéresser: wokntok.com
    Il propose un moyen de s’entraîner en anglais, basé sur la pratique (comme l’a dit Frédéric, rien de vaut la pratique)
    J’aimerais savoir ce que vous en pensez!

  • Jacques from Verbes irréguliers 18 février 2013, 14 02 28 02282

    Quoi qu’on en dise, parler anglais est vraiment indispensable, à moins de ne pas vouloir voyager du tout. On se retrouve très vite confronté à des situations ou cela est nécessaire. Sa lancer dans l’apprentissage de l’anglais est de toute façon un bon investissement.

    Comme vous l’indiquez, l’immersion est bien le meilleur moyen d’apprendre une langue. Pour que ce soit efficace, il vaut mieux éviter de côtoyer des français pendant le séjour, on est toujours tenté de rester dans son confort et ne parler que sa langue maternelle. L’avantage c’est que le choix des destinations est vaste : US, Angleterre, Irlande, Australie, Malte ou autres…

    Les films en Anglais sont aussi un bon moyen d’acquérir l’oreille. Ce qui et sûr c’est qu’une langue ne peut pas s’apprendre uniquement dans les livres !

  • Loïc SB 27 octobre 2014, 18 06 45 104510

    En effet, l’anglais est une véritable porte ouverte sur le monde !

    Après quelques années passées au Canada et en Irlande, j’avoue que l’enthousiasme est toujours de plus en plus présent pour toujours en savoir plus !

    Mais je pense, personnellement, que l’anglais scolaire est beaucoup trop loin de la réalité d’une langue vivante… et souvent décourageant.

    Quoi qu’il en soit, j’en profite pour essayer de transmettre cet enthousiasme d’une part, et la simplicité avec laquelle on peut apprendre une seconde langue d’autre part. Hé oui, car il est bon de se souvenir que nous avons déjà tous appris au moins une langue… sans étude particulière, mais avec l’enthousiasme qui nous anime dès notre plus jeune âge !

    Bonne continuation à tous !

  • L'anglais 13 mai 2015, 1 01 00 05005

    Effectivement, l’anglais est indispensable aujourd’hui dans notre société et vous avez tous dit dans cet article!

    Il faut savoir aussi que l’on a peut avoir honte de notre accent lorsque l’on parle anglais. Mais cette honte n’a lieu qu’entre français et seul un français pourrait se « moquer » de notre accent. Un anglophone en revanche trouve l’accent français plutôt classe…^^ (N’oubliez pas cela si ça peut vous rassurer ;p)

  • Fabien from Chambre Montessori 26 novembre 2015, 10 10 33 113311

    Hello,
    Cool du dofollow donc je commente 🙂 Je vois que je ne suis pas le seul.
    En cherchant des infos pour apprendre l’anglais, je suis arrivé sur cet article et pour moi, le plus gros problème c’est de lire des bouquins en anglais. C’est quand même super difficile! Mais quand on voit le nombre de livres de super qualité non traduit, faut bien s’y mettre.
    Fabien

  • Loïc SB 19 février 2016, 21 09 06 02062

    Apprendre l’anglais est finalement une superbe activité : on est sûr qu’à chaque fois que l’on prends un peu de temps pour écouter, lire, comprendre de l’anglais, on s’améliore !
    Et avec les possibilités d’internet on trouve aujourd’hui des vidéos, podcasts, articles en anglais, sur tous les sujets qui peuvent nous intéresser, et de superbe qualité en plus !

    Mais effectivement, ça n’est généralement pas ce que l’on a en tête lorsque l’on se dit qu’il faudrait apprendre l’anglais… en se remémorant vaguement nos cours scolaires (bien souvent, très peu efficaces).

    Alors oui, pouvoir communiquer en anglais est non seulement vraiment très utile pour tout un tas de raisons, comme signalé dans cet article. Mais c’est surtout une superbe expérience où l’on ne peut que réussir à progresser à chaque fois que l’on s’y essaye !

    Se serait dommage de s’en priver !!!

Leave a Comment

This site uses KeywordLuv. Enter YourName@YourKeywords in the Name field to take advantage.

*