Améliorer son pouvoir d’achat

par GillesF

Gagner plus d'argent c'est bien, mais pas suffisant, surtout si vous vivez dans un pays ou une région où les prix sont plutôt élevés. J'en veux pour preuve par exemple les prix de l'immobilier à la location ou à l'achat en Ile de France si on les compare aux prix des autres régions françaises. Louer un studio dans une petit ville de province vous reviendra à 300 euros par mois alors que pour Paris vous devrez mettre autour de 700 euros. Votre argent n'a pas la même valeur en fonction de l'endroit où vous vivez et où vous le dépensez ! C'est la notion de pouvoir d'achat. Donc si vous êtes au SMIC, il ne vaut mieux pas vivre en Ile de France ...

Une définition possible pourrait être : Le pouvoir d'achat c'est la quantité de biens et des services que vous pouvez acheter avec votre argent. Cette quantité varie pour une somme donnée en fonction de votre localisation et aussi de votre manière d'acheter. C'est votre pouvoir d'achat qui détermine votre qualité de vie en fait, pas la somme que vous touchez chaque mois.

Certains l'ont bien compris et partent vivre à l'étranger où le coût de la vie est bien plus faible. C'est une manière de vivre "comme un riche" sans l'être. Ce n'est sans doute pas un pur hasard ou simplement le climat qui explique le nombre élevé de retraités qui choisissent de vivre à l'étranger comme le montre cette enquête de Challenge. Le gain de pouvoir d'achat est un des critères déterminants.

Caddie plein

Le lieu où l'on vit a donc une grande importance sur notre pouvoir d'achat, mais nos habitudes de consommation et d'achats également. En ces temps de crise, où l'inflation monte plus vite que les salaires, il est important de conserver, voire d'améliorer son pouvoir d'achat. Je ne parle pas ici de réductions de dépenses, notez bien la différence. Pour ma part, le gain de pouvoir d'achat se fait surtout en achetant majoritairement pendant les soldes (parfois même avec un paiement en 3 fois) et en découvrant de nouveaux magasins (en ville ou en ligne) où les prix sont attractifs. En étant au même endroit mais en achetant dans certains magasins, pendant les soldes ou groupés on peut donc augmenter son pouvoir d'achat.

Avec la situation économique de plus en plus dur, le gain de pouvoir d'achat n'est pas simple mais comme bien souvent la réflexion doit précéder l'action. A noter aussi qu'acheter dans l'urgence n'est jamais bon en terme de pouvoir d'achat.

La vrai richesse est basée sur notre pouvoir d'achat pas sur notre salaire et tout le monde peut l'améliorer avec une bonne dose d'astuces. Sur le sujet, vous avez d'ailleurs un très bon guide que je vous recommande chaudement : "Améliorez votre pouvoir d'achat et faites vous plaisir" de mon ami blogueur Martin (qui vit à présent en Chine), un concentré de bon sens et qui mérite largement sa place dans votre bibliothèque.

Cet article a été écrit par ...

– qui a écrit 183 articles sur Le blog de la liberté.

Informations concernant l'auteur sur sa page Google Plus

Contacter l'auteur

{ 13 commentaires… les lire ci-dessous ouen ajouter un }

Olivier from partir en amérique latine octobre 27, 2012 à 15 h 57 min

Tu as parfaitement raison sur le fait qu’acheter pendant les soldes et profiter des bonnes aubaines sur les sites de vente en ligne sont un moyen certain d’améliorer le pouvoir d’achat, pour preuve, j’ai réussi à mettre quelques économies de côté.

Répondre

Sovanna Sek from GenY Finances octobre 28, 2012 à 0 h 34 min

Bonsoir,

Il y a toujours moyen d’améliorer son pouvoir d’achat même si nos revenus annuels n’augmentent pas :

– l’e-commerce
– Quand je promène dans les rues de Paris, il y a tous les jours des promos de -20 à 50 % car les magasins souhaitent vendre à tout prix leurs stocks invendus.
– Enfin, pour payer moins cher, internet peut nous aider à chercher des bons plans.
– Sans oublier, les magasins éphémères.

Cordialement

Répondre

régis octobre 28, 2012 à 10 h 20 min

Face à une fiscalité punitive, il faut être + efficace dans nos dépenses. Acheter le strict minimum. Acheter en solde sur internet (on trouve des produits vendus à perte avec livraison gratuite). Garder les objets le + longtemps possible, les réparer.

On peut s’exiler dans des petites villes de province, où le prix du studio est resté raisonnable. Une fois qu’on est propriétaire, on peut vivre avec très peu d’argent. Cuisiner des produits bruts, acheter des vêtements d’occasion.

Bon courage à tous.

Répondre

Etienne from Developpement Physique octobre 28, 2012 à 16 h 59 min

Bonjour Gilles,

J’ajouterai également qu’il ne faut acheter QUE pendant les soldes ET uniquement ce dont on a besoin : En suivant ce conseil, le pouvoir d’achat grimpe tout seul !
Cela étant dis, je ne m’inquiète pas encore trop car les cartons et emballages d’écrans plats dernière définition jonchent les trottoirs de Paris…
Le lecteur assidu de tes posts a déjà une bonne longueur d’avance sur beaucoup de ses concitoyens !

Bien à toi

Etienne

Répondre

Julien from L'investissement dans les garages octobre 29, 2012 à 9 h 26 min

Bonjour Gilles,

J’ai noté que depuis janvier, mes amis parisiens (30 ans environ) célibataires qui ont dû déménager sont maintenant en petite couronne parisienne alors qu’avant ils vivaient à Paris intra muros. Je l’interprète comme une solide perte de pouvoir d’achat pour eux.
De mon côté en vivant à St Etienne, nous savons que mon pouvoir d’achat est une fois et demi ou deux plus élevé que celui de mes amis parisiens.
Il faut faire des choix pour préserver son pouvoir d’achat, déménager en est un !
Julien

Répondre

M-C from perdre en graisse octobre 30, 2012 à 19 h 16 min

Bonjour,

C’est vrai que le pouvoir d’achat diminue en fonction de la zone où l’on se situe, mais paradoxalement, il faut savoir se limiter dans ses dépenses aussi et non pas se prendre pour un prince quand on on a pas les moyens. Avoir des yeux plus gros que le ventre et après dire que l’on a pas suffisamment d’argent, ce n’est pas trop ça. Il faut savoir se remettre en question.

Répondre

Christophe octobre 31, 2012 à 9 h 02 min

Pour améliorer son pouvoir d’achat, il ne faut pas cibler que quelques éléments. Il faut voir dans la globalité et à long terme car les éléments favorables du départ peuvent devenir un handicap par la suite. Acheter en province fait baisser la facture logement mais les frais de transport eux sont amener à croitre de façon non négligeable avec l’augmentation inexorable des carburants (raréfaction). Ce qui est gagnant aujourd’hui peut devenir nuisible par la suite.

Répondre

Gilles from Objectifs Liberté novembre 4, 2012 à 14 h 23 min

@Olivier, @Sovanna, @Étienne :

En effet il faut être à l’affut pendant les soldes et acheter en ligne pour faire de bonnes affaires et améliorer notre pouvoir d’achat, on n’a plus le choix c’est ainsi.

@Régis :

Ce que tu dis c’est du bon sens, mais bien des gens seront frustrés s’ils doivent se contenter du minimum et faire durer leurs possessions. Malheureusement vivre avec le minimum si on a le choix n’est pas fait pour 99% d’entre nous, c’est une vrai démarche philosophique.

Comme l’immobilier plombe les finances des français (merci à nos hommes politiques de ne rien faire, voir de faire empirer le manque de logements dans les zones où les gens travaillent), il est préférable de vivre en province tu as raison. Bravo à toi.

@Julien :

Saint-Etienne c’est pas cher en effet, tu as donc un gros pouvoir d’achat si tu travailles !

@MC :

Il faut devenir raisonnable dans nos dépenses mais c’est de plus en plus dur car les gens gagnent peu comparés au cout de la vie et la publicité est source de grandes tentations. Couper la télévision n’est en ce sens pas une mauvaise chose et ne jamais envier son voisin aussi !

@Christophe :

Il y a un calcul à faire quand à son lieu d’habitation c’est certain. A mon avis, il faut miser sur des villes de taille moyenne en province ou à la limite de l’Ile de France qui ont un réseau de transport en commun acceptable juste au cas où le prix de l’essence doublerait !

Répondre

Martin from Blog Chine novembre 6, 2012 à 7 h 24 min

Tu as raison. Je vis avec un SMIC environ, mais vivant à Pékin, enfin loin du centre-ville où les loyers sont peu cher, je dépense par exemple:
– Loyer: 75 euros par mois, chauffage compris
– Internet: 6 euros
– Menu au restaurant: 3 euros
– Coiffeur: 3 euros

Bon d’autres trucs coûtent cher: la nourriture occidentale est hors de prix (10€ le litre d’huile d’olive), les habits sont aussi chers qu’en France… mais au final, la vie demeure moins chère…

Cela fait toute la différence. je vis mieux avec mon smic par mois que bien des cadres à Paris où la vie coûte très cher. J’ai besoin de 500 euros de dépenses fixes (nourriture, loyer), et le reste: cours de langue, voyage, restaurant, taxi…

Un ami français gagne 1 800 euros par mois en Chine et dépense environ 700 euros par mois. Il vit bien en économisant près des 2/3 de son salaire… Lui et sa copine ont économisé 40 000€ en 2 ans de vie en Chine… Et encore la Chine est un pays plutôt cher comparé à l’Inde, Thaïlande ou Philippines…

gagner plus c’est bien, mais dépenser moins c’est mieux. Avant d’augmenter l’arrivée d’eau, mieux vaut boucher la baignoire… 1 euro de gagné, c’est des dépenses en plus: impôts, babysitter si heures supplémentaires… 1 euro d’économisé, c’est 1 euro dans la poche…

Merci pour le lien de l’article de Challenges. J’ai rencontré un retraité américain étant parti en Chine pour vivre de sa maigre pension de façon plus confortable tout en parcourant la Chine…

Sinon n’hésite pas à ajouter le visuel du livre et merci à toi Gilles :)

Répondre

Gilles from Objectifs Liberté novembre 8, 2012 à 7 h 47 min

@Martin :

Tu vis comme un prince en Chine tu veux dire ! Pour les expatriés avec un salaire français c’est le jackpot mais il y a en a de moins de moins à cause de la concurrence locale. J’ai connu dans une de mes précédentes boites un chinois qui avait acquis la nationalité française et qui était reparti en Chine 15 ans après avec un statut d’expat français (grosse paie, appartement gratuit). Quitte à choisir je préfèrerais la thailande à la Chine (moins de pollution et population plus accueillante).

Après tout pourquoi ne pas se délocaliser ! Les entreprises délocalisent comme des sauvages donc il ne faut pas hésiter à en faire autant : ce sont ces gouvernements pourris qui ont imposés la mondialisation après tout. Les retraités font ce qu’ils peuvent : vaut-il mieux vivre pauvre dans son pays d’origine ou à l’aise ailleurs ?

Répondre

Martin from Blog Chine novembre 8, 2012 à 9 h 26 min

Comme un prince, il ne faut pas exagérer. Certains produits ne coûtent pas cher, mais d’autres oui. les habits, produits informatiques sont aussi cher qu’en France. les loyers au centre-ville de Pékin sont d’environ 500 euros par mois, je paie si peu car j’habite à 30 km du centre-ville, ce qui augmente les frais de transports. Hier, j’ai pris 7 fois le taxi pour faire l’aller et retour à la gare et acheter un billet de train, faute d’avoir ma propre voiture et de comprendre le système de bus. Ca m’a coûté environ 10 euros. Le taxi n’est pas cher, mais à force ca finit par faire un petit budget. en France, j’aurai acheté mon billet sur voyages-sncf.com

Mais disons que si certains produits sont 10 ou 20 fois moins chers qu’en France, en moyenne je dirais que c’est 2 fois moins cher qu’en France. Les expatriés royaux il y a en a de moins en moins (expat royaux: ceux qui vivent dans des résidences à 3 000 ou 4 000 euros par mois de loyer, avec 200 ou 300m² habitable dans l’ultra-centre avec SPA et salle de sport à la clé) mais les expat à 2 000 euros par mois ne sont pas si rares que ca à Pékin. Même les Chinois à 2 000 euros par mois, certes minoritaire, ne sont pas si rares non plus a en voir toutes ces Audi et VW (2 principales marques à Pékin je pense) sur les routes de la ville.

Pour le reste, je préfère aussi la Thailande à la Chine, mais il y a Madame… Pour le reste tu as raison je pense. Les règles sont ce qu’elles sont, mieux vaut en profiter que les subir…

A bientôt :)

Répondre

Tan novembre 10, 2012 à 10 h 13 min

Il faut partir à l’étranger pour améliorer son pouvoir d’achat c’est une certitude. Moi d’origine vietnamienne j’y réfléchis, mais bon mes parents sont ici donc je ne vais pas partir la-bas (Vietnam qui connait un boom économique incroyable) tout de suite. Pourtant c’est vrai que vu les prix des locations à Paris et dans les alentours ce ne serait pas idiot …

Répondre

Martin from Blog Chine novembre 10, 2012 à 19 h 05 min

Ceci étant, un loyer au centre-ville de Pékin – selon moi – ou Ho Chi Minh – selon Kévin – coûte autour de 500 euros par mois… Pour le reste, tu as raison :)

Répondre

Laisser un commentaire

This site uses KeywordLuv. Enter YourName@YourKeywords in the Name field to take advantage.

Article précédent :

Article suivant :